Hammond: il faut viser les réseaux de passeurs en Méditerranée

le
0

LUXEMBOURG, 20 avril (Reuters) - Toute solution à la crise des migrants en Méditerranée doit inclure un volet visant les réseaux de passeurs organisant le trafic d'êtres humains, a déclaré lundi le secrétaire britannique au Foreign Office, Philip Hammond. Cette crise, a dit le chef de la diplomatie britannique, "nécessite une réponse européenne globale intégrant un ciblage des criminels qui gèrent ce trafic". Les ministres des Affaires étrangères des pays de l'Union européenne sont réunis à Luxembourg pour évoquer la crise. Ils ont été rejoints par leurs homologues de l'Intérieur. Selon l'Onu et les autorités italiennes, un nouveau naufrage aurait fait jusqu'à 700 morts dans la nuit de samedi à dimanche au large des côtes libyennes. Si ce bilan était confirmé, cette catastrophe porterait à plus de 1.500 le nombre de morts depuis le début de l'année parmi les migrants qui fuient la pauvreté, la guerre et l'insécurité en Afrique subsaharienne et au Moyen-Orient pour tenter de gagner un pays européen. (voir ID:nL5N0XG06X ) A son arrivée à Luxembourg, Federica Mogherini, la Haute Représentante de l'UE pour la politique extérieure et de sécurité commune, a dit avoir "le sentiment qu'il est de notre devoir moral de concentrer notre responsabilité pour empêcher que des tragédies de ce genre ne se produisent encore et encore". (Adrian Croft et Robin Emmott; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant