Hamiton est « dégouté » après les qualifications

le
0

Lewis Hamilton ne s’est pas mis dans les meilleures dispositions avant d’attaquer le Grand Prix de Chine, disputé ce dimanche. Victime de problèmes avec son système de récupération d’énergie thermique, le Britannique partira dernier.

Avant même le début des essais libres, Lewis Hamilton savait que ce serait très compliqué à Shanghai. Pénalisé de cinq places pour un changement de boite de vitesses, le Britannique espérait limiter les dégâts pendant les qualifications. Il n’en sera rien puisqu’au bout de trois tours en Q1, il a dû rentrer au stand pour ne plus en ressortir, la faute à un problème sur le système de récupération d’énergie thermique de sa Mercedes. Face aux journalistes, le triple champion du monde n’a pas caché sa déception. « Dès que j'ai pris la piste dans cette séance, j'ai vu qu'il y avait un problème. Je pense que les gars sont aussi dégoûtés que moi, a confié Lewis Hamilton. Il faut désormais trouver l'origine du problème et faire en sorte qu'il ne se reproduise plus, sur ma voiture comme sur celle de Nico. »

Un circuit pour une folle remontée

Mais rien n’est perdu pour le vainqueur du Grand Prix de Chine en 2014 et 2015, même en partant dernier. Alors que Mercedes a fait le choix de changer tout le groupe propulseur de la monoplace flanquée du numéro 44, Lewis Hamilton a mis en avant le tracé, avec notamment deux longues lignes droites. « Ici, on peut dépasser. Cependant, les pneus ne tiennent pas longtemps, ce ne sera donc pas si simple de remonter, a tempéré le Britannique. Je donnerai tout, comme d'habitude, pour remonter ». Il faudra donc prendre un bon envol et ne pas perdre de temps dans le trafic. Au lieu de quoi, Nico Rosberg, son coéquipier en pole position, pourrait s’offrir une troisième victoire en autant de courses.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant