Hamilton triomphe à Monza

le
0
Hamilton triomphe à Monza
Hamilton triomphe à Monza

Auteur de la pole position, Lewis Hamilton a écrasé la concurrence lors du Grand Prix d'Italie et signe son septième succès de la saison, sur douze courses. Sebastian Vettel n'a pas été en mesure de rivaliser avec le Britannique devant la Williams de Felipe Massa.

La séance de qualification de samedi avait laissé un semblant d’espoir à Ferrari, mais il était impossible pour la Scuderia de rivaliser avec Mercedes en course. Parti de la pole position, Lewis Hamilton n’a pas laissé l’ombre d’une chance à Sebastian Vettel dans l’optique de la victoire lors du Grand Prix d’Italie. L’Allemand n’a même pas pu compter sur l’aide de son coéquipier pour mettre sous pression les Flèches d’Argent. Kimi Räikkönen a, en effet, manqué son envol en raison de l’activation inopinée du système d’anti-calage de sa Ferrari. Reparti en queue de peloton, le Finlandais a tout donné pour remonter jusqu’à la cinquième place. Nico Rosberg après le premier tour, ne pointait qu’au sixième rang, piégé au départ par les Williams, comme souvent. Au prix d’une agressivité sur le plan de la stratégie, l’Allemand a su remonter jusqu’à la troisième place, dans les échappements de la Ferrari de Sebastian Vettel... jusqu’à deux tours de l’arrivée où le moteur de la Mercedes, qui en était à son sixième Grand Prix, a cassé. Une image très rare au vu de la fiabilité du bloc allemand.

Williams en embuscade

Dépassées au jeu des ravitaillements, les Williams de Felipe Massa et Valtteri Bottas ont fait leur course, sans briller et en tirant parti des malheurs des autres. Elles se sont toutes deux maintenues aux quatrième et cinquième places de ce Grand Prix, jusqu’à l’abandon de Nico Rosberg, qui a offert une place sur le podium au pilote brésilien. Mais la bataille en fin de course a été rude entre les deux pilotes Williams. Les deux devancent donc la Ferrari de Kimi Räikkönen, qui a pris le meilleur sur la Force India de Sergio Pérez à seulement trois tours de l’arrivée, à l’aide d’un dépassement d’école au freinage de la première chicane. Le Mexicain devance largement son coéquipier Nico Hulkenberg, auteur d’une course anonyme. Le Top 10 est complété par le Red Bull de Daniel Ricciardo la Sauber de Marcus Ericsson et la Red Bull de Daniil Kvyat. Les deux monoplaces autrichiennes ont réalisé une remontée loin d’être héroïque depuis le fond de la grille.

Nouveau cauchemar pour McLaren

Avant la course, Eric Boullier avait prévenu que cette course n’allait pas tourner en faveur des McLaren-Honda. Et le constat est éloquent. Le moteur japonais est très loin des attentes des pilotes, très loin niveau performance de la concurrence. Si Jenson Button est parvenu à terminer la course à la 14eme place, ne devançant à l’arrivée que les deux Manor Marussia, Fernando Alonso s’est retiré à quelques tours de l’arrivée, sans doute plus désabusé que réellement en panne. Le Britannique a été devancé par les Toro Rosso de Carlos Sainz et Max Verstappen ainsi que la Sauber de Felipe Nasr, qui terminent tous hors des points. Un Grand Prix à oublier pour les monoplaces de Woking, qui vont espérer faire mieux sur un terrain qui pourrait leur convenir, le circuit urbain de Singapour, dans deux semaines.

F1 / GRAND PRIX D’ITALIE
Classement à l’issue des 53 tours - Dimanche 6 septembre 2015
1- Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) en 1h18’00’’688 (235,903 de moyennne) (25 points)
2- Sebastian Vettel (ALL/Ferrari) à 25’’042 (18pts)
3- Felipe Massa (BRE/Williams-Mercedes) à 47’’635 (15pts)
4- Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) à 47’’996 (12pts)
5- Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) à 1’08’’860 (10pts)
6- Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) à 1’12’’783 (8pts)
7- Nico Hulkenberg (ALL/Force India-Mercedes) à 1 tour (6pts)
8- Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull Racing-Renault) à 1 tour (4pts)
9- Marcus Ericsson (SUE/Sauber-Ferrari) à 1 tour (2pts)
10- Daniil Kvyat (RUS/Red Bull Racing-Renault) à 1 tour (1pt)
11- Carlos Sainz Jr. (ESP/STR-Renault) à 1 tour
12- Max Verstappen (PBS/STR-Renault) à 1 tour
13- Felipe Nasr (BRE/Sauber-Ferrari) à 1 tour
14- Jenson Button (GBR/McLaren-Honda) à 1 tour
15- Will Stevens (GBR/Manor Marussia-Ferrari) à 2 tours
16- Roberto Merhi (Manor Marussia-Ferrari) à 2 tours

Abandons
Nico Rosberg (ALL/Mercedes) casse moteur
Fernando Alonso (ESP/McLaren-Honda)
Romain Grosjean (FRA/Lotus-Mercedes) suspension cassée
Pastor Maldonado (VEN/Lotus-Mercedes) accrochage

Classement du championnat du monde pilotes (après 12 Grands Prix sur 19)
1- Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 252 points
2- Nico Rosberg (ALL/Mercedes) 199
3- Sebastian Vettel (ALL/Ferrari) 178
4- Felipe Massa (BRE/Williams-Mercedes) 97
5- Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) 92
6- Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) 91
7- Daniil Kvyat (RUS/Red Bull Racing-Renault) 58
8- Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull Racing-Renault) 55
9- Romain Grosjean (FRA/Lotus-Mercedes) 38
10- Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) 33
...

Classement du championnat du monde constructeurs (après 12 Grands Prix sur 19)
1- Mercedes 451
2- Ferrari 270
3- Williams-Mercedes 188
4- Red Bull Racing-Renault 113
5- Force India Mercedes 63
6- Lotus-Mercedes 50
7- STR-Renault 35
8- Sauber-Ferrari 25
9- McLaren-Honda 17
10- Manor Marussia-Ferrari 0

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant