Hamilton tranquille vainqueur à Montréal

le
0
Hamilton tranquille vainqueur à Montréal
Hamilton tranquille vainqueur à Montréal

Au terme d'une course sans anicroche, Lewis Hamilton a oublié sa mésaventure de Monaco et s'est imposé sans coup férir lors du Grand Prix du Canada devant son coéquipier Nico Rosberg et Valtteri Bottas. Sebastian Vettel a réussi à remonter à la cinquième place quand Romain Grosjean a commis une erreur qui lui a fait perdre les points.

Comme rarement au Canada, la course a été très tranquille, voire trop tranquille pour Mercedes en général et Lewis Hamilton en particulier. Mis à part l’irruption d’une marmotte au 37eme tour, ce Grand Prix du Canada n’a pas connu de grand bouleversement du premier au dernier tour. Dès le départ, Lewis Hamilton a conservé son avantage sur Nico Rosberg et a creusé un écart minimal sur son coéquipier. Un écart qu’il est parvenu à maintenir tout au long de la course, où il n’a cédé le commandement que l’espace d’un tour entre son propre arrêt au stand et celui de l’Allemand. En fin de course, Nico Rosberg a tenté d’élever son rythme mais le Britannique n’a cessé d’élever son rythme pour se mettre en sécurité et assurer son quatrième succès de la saison. La seule petite inquiétude est venue en toute fin de course avec une consommation de carburant limite. Ce souci de consommation a concerné les cinq premiers de la course, qui ont tous utilisé plus de 99kg d’essence sur les 100 alloués par le règlement.

Ferrari en mode attaque

Derrière les Mercedes, à plus de trente secondes, Valtteri Bottas a fait son petit bout de chemin sans jamais pouvoir inquiéter les Flèches d’Argent, ni être inquiété par la Ferrari de Kimi Räikkönen. Et pourtant, la Scuderia Ferrari a tout fait pour mettre son pilote dans les meilleures conditions, avec une stratégie très agressive à deux arrêts pour finir la course sur un train de pneus super-tendres quand la Williams de son compatriote a suivi la stratégie classique avec un seul arrêt pour passer les pneus tendres peu avant la mi-course. Malheureusement pour le champion du monde 2007, après un tête à queue dans son tour de sortie des stands qui lui a fait perdre du temps, la distance à parcourir sur son dernier train de pneus était trop importante et il n’a jamais eu le rythme suffisant pour espérer revenir. Derrière le Finlandais, il faut noter la remontée de Sebastian Vettel. Parti en fond de grille, le quadruple champion du monde a réussi sa course d’attaque, là aussi avec deux arrêts au stand mais deux relais en pneus tendres, pour remonter à la cinquième place, le mieux qu’il pouvait espérer. Felipe Massa a lui-aussi réussi une belle remontée avec une sixième place finale devant Pastor Maldonado, Nico Hulkenberg et Daniil Kvyat. Le Russe rapporte deux maigres points à une écurie Red Bull qui a été à la peine tout le week-end et qui a traversé la course comme un fantôme.

L’erreur de Grosjean, McLaren en déroute

Un des rares événements de ce Grand Prix du Canada cuvée 2015 restera l’erreur majuscule de Romain Grosjean au 50eme tour de la course. Rattrapant la Manor de Will Stevens, le Français double le Britannique puis se rabat violemment sur son aileron avant. Le résultat est un deuxième arrêt au stand inopiné en raison d’une crevaison à la roue arrière gauche et une pénalité de cinq secondes décidée de manière logique par les commissaires de course, dont l’ancien pilote Alan Jones. Mais une pénalité qui n’aura finalement aucune conséquence sur la place du Français, qui a terminé la course avec 19 secondes d’avance sur Sergio Pérez. Une arrivée que les McLaren-Honda de Fernando Alonso et Jenson Button n’ont pas été en mesure de rallier. En proie avec une extrême surconsommation de carburant, l’Asturien a d’abord refusé de respecter les consignes d’économies de son stand avant d’être contraint à l’abandon en raison d’une perte de puissance de son groupe propulseur Honda. Pour le Britannique, la raison de l’abandon n’a pas été divulguée par l’écurie britannique. Est-ce que l’évolution promise pour le prochain Grand Prix, en Autriche dans deux semaines, pourrait changer quelque chose à la fortune de l’écurie de Woking ? Rien n’est moins sur.

F1 / GRAND PRIX DU CANADA
Classement final après 70 tours - Dimanche 7 juin 2015
1- Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) en 1h31’53’’145
2- Nico Rosberg (ALL/Mercedes) à 2’’285
3- Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) à 40’’666
4- Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) à 45’’625
5- Sebastian Vettel (ALL/Ferrari) à 49’’903
6- Felipe Massa (BRE/Williams-Mercedes) à 56’’381
7- Pastor Maldonado (VEN/Lotus-Mercedes) à 1’06’’664
8- Nico Hulkenberg (ALL/Force India-Mercedes) à 1 tour
9- Daniil Kvyat (RUS/Red Bull Racing-Renault) à 1 tour
10- Romain Grosjean (FRA/Lotus-Mercedes) à 1 tour
11- Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes) à 1 tour
12- Carlos Sainz Jr (ESP/STR-Renault) à 1 tour
13- Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull Racing-Renault) à 1 tour
14- Marcus Ericsson (SUE/Sauber-Ferrari) à 1 tour
15- Max Verstappen (PBS/STR-Renault) à 1 tour
16- Felipe Nasr (BRE/Sauber-Ferrari) à 2 tours
17- Will Stevens (GBR/Manor Marussia-Ferrari) à 4 tours

Non classés
Roberto Merhi (ESP/Manor Marussia-Ferrari)
Jenson Button (GBR/McLaren-Honda)
Fernando Alonso (ESP/McLaren-Honda)

Classement du championnat du monde des pilotes (après 7 Grands Prix sur 19)
1- Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 151 points
2- Nico Rosberg (ALL/Mercedes) 134
3- Sebastian Vettel (ALL/Ferrari) 108
4- Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) 72
5- Valtteri Bottas (FIN/Williams-Mercedes) 57
6- Felipe Massa (BRE/Williams-Mercedes) 47
7- Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull Racing-Renault) 35
8- Daniil Kvyat (RUS/Red Bull Racing-Renault) 19
9- Romain Grosjean (FRA/Lotus-Mercedes) 17
10- Felipe Nasr (BRE/Sauber-Ferrari) 16
...

Classement du championnat du monde des constructeurs (après 7 Grands Prix sur 19)
1- Mercedes 285 points
2- Ferrari 180
3- Williams-Mercedes 104
4- Red Bull Racing-Renault 54
5- Lotus-Mercedes 23
6- Sauber-Ferrari 21
7- Force India-Mercedes 21
8- STR-Renault 15
9- McLaren-Honda 4
10- Manor Marussia-Ferrari 0

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant