Hamilton accuse le coup

le
0

Parti en fin de grille, Lewis Hamilton n’a pas fait de miracle et a fini en septième position, loin derrière son coéquipier Nico Rosberg, vainqueur en Chine. Le champion du monde en titre est désormais à 36 points du pilote allemand.

C'est un week-end à oublier pour Lewis Hamilton. Après une pénalité de cinq places pour avoir changé sa boîte de vitesse, le triple champion du monde a été victime d’une panne de son système de récupération d’energie lors des qualifications en Q1. Et la course n’aurait pas été de meilleure facture puisque le pilote Mercedes a été obligé de passer aux stands à cinq reprises. Une course désastreuse Des mésaventures qui l’ont empêché de viser le podium et forcément le n°44 était déçu : «J'ai fait ce que j'ai pu, j'ai tout donné, a-t-il assuré sur Canal+. J’ai connu un départ compliqué, je me suis retrouvé pris dans ce que je voulais pourtant éviter devant moi (aileron avant touché dans le trafic). J'ai ensuite essayé de remonter, mais à chaque fois que je passais par les stands, il fallait remonter à nouveau. À la fin, mes pneus étaient trop usés. Ce n'est pas un bon résultat du tout pour nous. J'ai ensuite essayé de remonter, mais à chaque fois que je passais par les stands, il fallait remonter à nouveau. À la fin, mes pneus étaient trop usés. Ce n'est pas un bon résultat du tout pour nous. » Qualifiant sa course de « désastre », Hamilton voit surtout son coéquipier prendre trente six points d’avance au classement des pilotes.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant