Hamilton : A nouveau trahi par son moteur

le
0

Si Nico Rosberg n’a pas eu à forcer pour décrocher deuxième pole position de la saison, son coéquipier n’a pas été en mesure de se battre en raison d’une nouvelle défaillance de son moteur.

Lewis Hamilton à la troisième et dernière partie de la séance de qualifications du Grand Prix de Russie ce samedi. La faute à un nouveau problème au niveau du système de récupération d’énergie thermique du moteur de sa W07 Hybrid. La journée s’est donc terminée au terme de la Q2 pour le double champion du monde en titre, fortement déçu comme l’a laissé penser son « Merde ! », en français dans le texte, au micro de Canal+ Sport à la descente de sa monoplace.

Hamilton questionne la fiabilité de sa Mercedes

Déjà victime d’un problème similaire il y a deux semaines à Shanghai, Lewis Hamilton se sait dépendant de sa monoplace : « Je ne peux rien y faire. C’est le deuxième moteur, celui que j’ai mis à la course précédente. La défaillance est identique à celle que j’ai eue lors du dernier Grand Prix. J’ai repris la piste en Q2 et, à la fin, j’ai perdu la puissance de la même façon qu’en Chine. » Seule satisfaction pour le Britannique, il ne partira pas en dernière position comme c’était le cas en Chine mais bien de la dixième. Une bien maigre consolation dans un début de saison très compliqué et auquel s’est ajouté une deuxième réprimande pour ne pas avoir respecté le chemin imposé en cas de sortie de piste au large du premier et du deuxième virage du circuit de Sotchi. A la troisième, le Britannique en sera quitte pour dix places de pénalité sur la grille de départ.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant