Hambourg reconnaît les jours fériés musulmans

le
0
En contrepartie, les représentants de l'islam allemand acceptent l'égalité hommes-femmes.

Le maire de Hambourg joue les modestes. Pour l'élu social-démocrate, offrir une meilleure place aux musulmans au sein de la société relève de «l'évidence», «mais parfois les évidences ont besoin de beaucoup de temps pour s'imposer», note Olaf Scholz. Après sept années de négociations avec les représentants musulmans et alévis, la ville-État de Hambourg est devenue mardi dernier le premier Land à reconnaître les jours saints de l'islam.

Sept années de réflexion pour un mariage de raison. L'accord repose sur le donnant-donnant: reconnaissance des jours de fête, mais aussi d'un droit à l'enseignement de l'islam dans les écoles publiques et de certains rites de funérailles, en échange d'une acceptation sans réserve des règles de l'État de droit allemand, notamment les principes de la Loi fondamentale tels que l'égalité de traitement entre hommes et femmes.

Les quatre associations qui ont signé le texte parlent d'«un jour historique». L'évêque auxiliaire d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant