Halloween : des origines aux dérives commerciales

le
0
Toutes les marques s'emparent d'Halloween pour dynamiser leurs ventes.
Toutes les marques s'emparent d'Halloween pour dynamiser leurs ventes.

Vos déguisements sont-ils prêts pour ce soir ? Depuis quelques années, les Français se mettent à célébrer la veillée de la Toussaint "à l'américaine", en d'autres termes à fêter Halloween. Si d'aucuns dénoncent les dérives consuméristes de l'événement, il n'en en rien lorsqu'on remonte aux origines de la tradition : les peuples païens celtes d'Irlande, de Grande-Bretagne et de "petite" Bretagne, la Gaule, célébraient la fête de Samain, le dieu des morts dans la mythologie celte. Le rite marquait le début du calendrier, le 31 octobre. Pendant cette période, le monde des disparus rejoignait celui des vivants. Les druides avaient alors la charge de communiquer avec les esprits et devaient éloigner les démons. Alors que l'influence des Romains puis des catholiques dans les territoires celtes était de plus en plus grande, le pape Boniface VI décida d'un jour unique pour rendre hommage à tous les saints du calendrier : le 21 février sera la date de Feralia, la fête des Morts. Il faut attendre le VIIIe siècle pour que le pape Grégoire III replace la fête de la Toussaint en date du 1er novembre. Phénomène marketing À la suite de la grande famine sur l'île d'Émeraude au milieu du XIXe siècle, les Irlandais émigrent en masse vers les États-Unis et embarquent leur Halloween et surtout un vieux conte national : celui de Jack, un personnage avare, alcoolique et d'une méchanceté sans précédent qui a trompé à plusieurs reprises le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant