Haïti s'enfonce dans la crise, un homme lapidé par la foule

le
0
    PORT-AU-PRINCE, 5 février (Reuters) - La situation s'est 
tendue vendredi à Haïti, des bandes d'anciens militaires errant 
dans les rues tandis qu'un homme était tué à coups de pierre, 
alors que le président sortant Michel Martelly s'apprête à 
quitter le pouvoir sans successeur. 
    Selon des journalistes de Reuters, la foule a attaqué un 
homme qui portait des vêtements de style militaire, l'accusant 
de faire partie de l'armée. Très impopulaire, elle a été 
dissoute en 1995. 
    Le président Martelly doit quitter le pouvoir dimanche, mais 
les luttes intestines au sein de la classe politique n'ont pas 
permis la mise sur pied d'un gouvernement intérimaire, après le 
report sine die du second tour de la présidentielle dans un 
climat de violence et d'allégations de fraude au premier tour. 
 
 (Joseph Guyler Delva et Frank Jack Daniel; Danielle Rouquié 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant