Haïti-Le second tour de la présidentielle est reporté

le , mis à jour à 23:14
0
 (Actualisé, précisions, violences, §§ 2, 5) 
    PORT-AU-PRINCE, 22 janvier (Reuters) - Le second tour de 
l'élection présidentielle haïtienne prévu le 24 janvier a été 
reporté sine die, le candidat de l'opposition Jude Célestin 
ayant dénoncé des fraudes et appelé à un boycott du scrutin. 
    Pierre Louis Opont, président du conseil électoral, a 
précisé vendredi que cette décision avait été prise pour des 
raisons de sécurité. 
    Le second tour avait déjà été reporté à deux reprises en 
raison des allégations de fraude lors du premier tour le 25 
octobre. 
    Avant l'annonce de la décision, un millier de manifestants 
s'étaient rassemblés en chantant dans le quartier de Delmas à 
Port-au-Prince, la capitale, pour réclamer le report du vote. 
    Plus tard, des incidents ont éclaté dans la capitale et la 
police a tiré en direction de manifestants qui étaient 
apparemment en train de piller un magasin. Un homme gisait sur 
le sol, saignant abondamment. 
    Dans une allocution à la télévision nationale jeudi, le 
président sortant Michel Martelly, qui ne se représente pas, 
avait pourtant assuré que le scrutin aurait bien lieu dimanche 
et avait accusé un petit groupe d'individus de vouloir saboter 
le processus démocratique. 
    Le second tour de la présidentielle opposera Jovenel Moïse, 
candidat soutenu par Michel Martelly, à Jude Célestin. Lors du 
premier tour en octobre, où 54 candidats étaient en lice, 
Jovenel Moïse a obtenu 32,8% des voix et Jude Célestin 25,2%. 
    La Constitution prévoit qu'un nouveau président doit prêter 
serment d'ici au 7 février mais le mandat de cinq ans de Michel 
Martelly n'expire qu'en mai prochain, ce qui laisse une certaine 
flexibilité. 
 
 (Franck Jack Daniel, Joseph Guyler Delva; Jean-Stéphane Brosse 
et Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant