Haïti : le premier tour de la présidentielle annulé, de nouvelles dates annoncées

le
0
Des affiches de campagne à Port-au-Prince, le 10 octobre 2015 avant le premier tour de l'élection présidentielle, depuis annulé.
Des affiches de campagne à Port-au-Prince, le 10 octobre 2015 avant le premier tour de l'élection présidentielle, depuis annulé.

Le premier tour du scrutin présidentiel, tenu le 25 octobre 2015, a été annulé en raison de fraudes. Les deux tours de l’élection auront lieu le 9 octobre prochain et le 8 janvier 2017.

Le premier tour de la présidentielle haïtienne a été annulé et un nouveau scrutin se tiendra début octobre, a annoncé lundi 6 juin le président du conseil électoral provisoire, ouvrant la voie à une sortie de crise politique autant qu’aux critiques sur un processus qui s’enlise.

« Le conseil a décidé la reprise du premier tour de l’élection présidentielle » a déclaré Léopold Berlanger, le président du conseil électoral provisoire (CEP), annonçant que les deux tours de la présidentielle en Haïti auront lieu le 9 octobre prochain et le 8 janvier 2017.

En prenant cette décision, le CEP a suivi les conclusions du rapport de la commission de vérification électorale qui avait recommandé, après un mois de travail sur les documents électoraux, l’annulation du premier tour du scrutin présidentiel, tenu le 25 octobre 2015, en raison de fraudes.

Les résultats du premier tour avaient été largement contestés par l’opposition qui avait condamné un « coup d’Etat électoral » au profit de l’ancien président Michel Martelly. Le candidat du pouvoir Jovenel Moïse avait recueilli 32,76 % des voix contre 25,29 % pour Jude Célestin. Les 54 candidats en lice lors du vote d’octobre dernier ont jusqu’au 22 juin pour confirmer au CEP leur participation à la nouvelle élection présidentielle.

En expliquant qu’il était notamment impossible de retracer l’origine de 40 % des votes, la commission a confirmé les accusations de fraudes formulées par l’opposition et les principales organisations de la s...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant