Haïti : l'ampleur du désastre vue d'un drone

le , mis à jour le
1
Un million de personnes sont dans le besoin, s'inquiète l'ONG Care France .
Un million de personnes sont dans le besoin, s'inquiète l'ONG Care France .

Des habitations rasées, des arbres déracinés et des routes endommagées... Cette fois, c'est le puissant ouragan Matthew qui a dévasté la petite île d'Haïti, mardi, tuant au moins 900 personnes, selon un bilan encore provisoire et qui ne cesse, hélas, de grimper. C'est encore une fois une catastrophe humanitaire qui frappe ce pays déjà touché plus qu'à son tour. La ville côtière de Cayes, dans le sud-ouest du pays, a été particulièrement touchée par la catastrophe, comme le montrent les images filmées par un drone. Ici, les dégâts sont considérables. La boue a tout envahi sur son passage. Alors que des tôles et des détritus en tout genre jonchent le sol, les rues ruisselantes et les maisons éventrées témoignent de la force de l'ouragan qui a soufflé autour de 230 km/heure. Plus de 29 000 maisons ont été détruites rien que dans le Sud.

« Beaucoup d'habitants ont tout perdu »

Un million de personnes sont dans le besoin, s'inquiète l'ONG Care France : « Beaucoup d'habitants ont tout perdu. Ils n'ont plus rien hormis les vêtements qu'ils portent. » Selon un bilan du bureau des Nations unies pour l'aide humanitaire (Ocha), « jusqu'à 80 % des récoltes ont été perdues par endroits et plus de 350 000 personnes ont besoin d'une assistance humanitaire ». Un énorme coup dur pour le pays, six ans après le terrible séisme qui avait frappé...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • vmcfb il y a 2 mois

    Il faut faire le bilan du dernier programme d'aide à Haïti. Il est nécessaire d'être pragmatique, et que si aide des état il y a , elle doit être dirigée vers un projet qui restera pérenne.. au français la gestion de l'eau potable à port au prince, aux américains le port, aux allemands l'aéroport, aux italiens la gestion des eaux usées... à défaut, cela cause et rien ne se fait. Et on pourrait challenger nos champions nationaux (Vinci et autres Suez environnement pour faire les travaux..