Haïti-Il faut recommencer la présidentielle à zéro-commission

le
0
    PORT-AU-PRINCE, 31 mai (Reuters) - La commission mise en 
place pour examiner les accusations de fraude du premier tour de 
l'élection présidentielle à Haïti a fait savoir lundi qu'elle 
préconisait d'organiser un nouveau scrutin, compte tenu de la 
"fraude massive" mise au jour. 
    La commission a été établie sous le gouvernement du 
président par intérim Jocelerme Privert, arrivé au pouvoir en 
février, à la fin du mandat du président Michel Martelly. Le 
premier tour de la présidentielle a eu lieu le 25 octobre 
dernier et le second tour n'a jamais pu se tenir. 
    Les conclusions de la commission ne sont pas contraignantes. 
C'est au conseil électoral de décider s'il les suivra ou pas. 
    François Benoit a expliqué que la commission avait travaillé 
sur un échantillon représentant 25% des bureaux de vote et 
constaté que près d'un tiers ne pouvaient être reconstitués. 
Dans de nombreux cas, a-t-il dit, il est apparu que "la même 
empreinte digitale" avaient voté plusieurs fois.   
    Il n'a pas désigné de candidat qui serait responsable de ces 
"problèmes" mais il y a eu une "fraude massive", a-t-il 
souligné. 
    Plusieurs ambassades occidentales ont prévenu ces derniers 
jours que les conclussions de la commission pourraient déboucher 
sur des manifestations. Les rues de la capitale étaient calmes 
lundi soir. 
    Jovenel Moïse, le candidat soutenu par le dernier président 
Michel Martelly, et Jude Célestin, ancien dirigeant d'une agence 
gouvernementale, sont arrivés en tête du premier tour de 
l'élection présidentielle le 25 octobre. 
    Le Parti haïtien Tèt Kale (PHTK) de Jovenel Moïse a fait 
savoir par son porte-parole Guichard Doré qu'il rejetait les 
conclusions de la commission ainsi que la création de la 
commission en tant que telle. 
    Jocelerme Privert n'étant pas parvenu à organiser le second 
tour de la présidentielle dans le laps de temps imparti, le PHTK 
réclame sa démission pour le 14 juin, fin de son mandat 
provisoire. 
 
 (Frank Jack Daniel et Joseph Guyler Delva; Danielle Rouquié 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant