Haïti attend nerveusement l'arrivée de l'ouragan Matthew

le
0
    LES CAYES, Haïti, 4 octobre (Reuters) - Les Haïtiens les 
plus démunis vivant sur la côte Sud de l'île cherchaient 
nerveusement des abris lundi alors de l'ouragan Matthew, le plus 
puissant à se former dans les Caraïbes depuis neuf ans, 
s'apprêtait à toucher terre avec son cortège de vents violents 
et de pluies diluviennes. 
    Le Centre national des ouragans américain a dit s'attendre à 
ce que Matthew, rétrogradé en tempête tropicale de catégorie 4 
(sur 5) mais générant encore des vents de 230 km/h, frappe la 
pointe sud-ouest de Haïti mardi. A 3h00 GMT, il n'était plus 
qu'à 150 km de l'île. 
    Les premiers effets de la tempête ont commencé à se faire 
sentir lundi soir dans la petite ville de Les Anglais, où la 
montée du niveau de la mer a provoqué l'inondation de dizaines 
de maisons. Dans celle des Cayes, les vents violents ont plié 
les palmiers et coupé l'électricité. 
    "Il y a de fortes rafales de vent et les habitants ont fui 
pour chercher un abri", a témoigné le maire de Les Anglais, 
Jean-Claude Despierre. 
    Dans les faubourgs de la capitale Port-au-Prince, ce sont 
les glissements de terrain et les crues éclair que redoutent les 
habitants lorsque la pluie va se déverser sur les collines 
dénudées par la coupe systématique des arbres. 
    Mais Frédéric Hislain, maire de Cité Soleil, un bidonville 
où vivent quelque 150.000 personnes, souligne que de nombreux 
habitants n'ont pas voulu quitter leurs maisons par crainte des 
pillages. 
    L'ouragan Matthew va frapper Haïti alors que l'île ne s'est 
pas encore totalement relevée du tremblement de terre de 2010 
qui a fait quelque 200.000 morts et laissé des dizaines de 
milliers d'habitants sous des tentes. 
    L'île craint aussi que la saison des pluies qui va débuter 
ne favorise une recrudescence de l'épidémie de choléra 
introduite par les casques bleus de l'Onu. 
    Après Haïti, Matthew devrait balayer la pointe Est de Cuba 
et les Bahamas avant d'atteindre la Floride sans doute jeudi, 
selon le centre américain des ouragans. 
          
 
 (Makini Brice; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant