Hainan, l'île des milliardaires chinois

le
0
REPORTAGE - Tous les riches Chinois se doivent de posséder une résidence secondaire dans cette île tropicale ancrée au sud de leur pays, parce que c'est bon pour le prestige et excellent pour les affaires. Un endroit vraiment très surprenant, où tout paraît curieusement permis. Pour l'instant.

Il fait si chaud que le tarmac fondrait s'il n'était pas en béton. 38°C à l'ombre et 82% d'humidité sur cette piste où rissolent une douzaine de jets privés, alignés et briqués comme à la parade, à l'intention de clients qui se succèdent sans discontinuer. Au pied des passerelles, les dirigeants des plus grandes compagnies aéronautiques européennes et américaines sont pourtant tous là, en train de transpirer le plus élégamment possible tout en se félicitant d'avoir réussi à acheminer jusqu'ici un exemplaire de leur plus récent modèle, quitte à l'emprunter pour trois jours à un émir de Bahreïn ou à un PDG de Hongkong.

Mais le Salon du luxe, organisé depuis trois ans sur l'île de Hainan par une jeune Française de Shanghaï, Delphine Lignières, mérite amplement leurs efforts. Cette année encore, une bonne vingtaine de yachts et sans doute autant de jets privés y ont été vendus entre le 5 et le 8 avril, en plus de toute une collection de voitures et de t

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant