Hagel confirme à Kaboul le maintien de soldats supplémentaires

le
0

KABOUL, 6 décembre (Reuters) - Les Etats-Unis vont différer le retrait d'un millier de soldats supplémentaires d'Afghanistan, dont la présence pourrait se prolonger dans les premiers mois de l'année 2015, a confirmé samedi le secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel, en visite à Kaboul. "10.800 soldats, au lieu de 9.800, pourraient rester en Afghanistan à la fin de l'année, et dans les premiers mois de l'année 2015", a-t-il dit. "Mais l'autorisation du président ne changera pas les missions de nos troupes ni le calendrier à long terme de notre retrait", a poursuivi Hagel. Les Etats-Unis prévoient de ramener à 5.500 le nombre de leurs soldats présents en Afghanistan en 2016 puis de limiter leur présence aux effectifs nécessaires à la protection de l'ambassade en 2017. L'accroissement du contingent appelé à rester au-delà du 31 décembre est une conséquence de l'intensification des opérations menées par les taliban. L'année 2014 a été la plus meurtrière depuis l'intervention lancée fin 2001, après les attentats du 11-Septembre. Début novembre, on dénombrait 4.600 morts depuis le début de l'année dans les rangs des forces afghanes de sécurité. Au 6 octobre, plus de 24.000 soldats américains servaient toujours sous les couleurs de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) en Afghanistan, dont la mission de combat expire à la fin de l'année. "J'ai confiance dans la capacité des forces de sécurité afghanes à défendre Kaboul", a déclaré Hagel aux journalistes qui l'accompagnaient pour cette visite qui n'a pas été annoncée à l'avance. Mais le chef du Pentagone, qui a démissionné la semaine dernière, a admis que l'Afghanistan devait faire face à des défis persistants et à des défaillances dans la sécurité. (Phil Stewart; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant