Hadopi : TF1 condamnée pour licenciement abusif

le
0
Les prud'hommes ont condamné la chaîne à 27.000 euros pour avoir licencié en 2009 un cadre ayant exprimé dans un email privé des opinions anti-Hadopi.

En 2009, l'affaire avait fait grand bruit. Un cadre de TF1, responsable du pôle innovation-Web de la chaîne, avait été licencié pour avoir exprimé dans une correspondance privée des positions anti-Hadopi. Trois ans après les faits, les prud'hommes ont condamné TF1 pour le licenciement «sans cause réelle et sérieuse» de Jérôme Bourreau-Guggenheim. La chaîne devra en outre lui verser 27.000 euros.

Même s'il reconnaît une «première victoire» contre TF1, Jérôme Bourreau-Guggenheim se dit à moitié satisfait de la décision du Conseil des prud'hommes de Boulogne-Billancourt. L'instance n'a pas en effet retenu «l'atteinte aux libertés fondamentales» dont il estime avoir été victime.

Condamnation en trompe l'oeil pour TF1, le licenciement à certes été abusif mais il manque l'essentiel l'atteinte aux libertés fondamentales

-- Bourreau Guggenheim (@j_bg) Juin 1, 2012

En février 2009, celui qui était alors cadre chez TF1 envoie depuis son smartphone person

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant