Hadopi : «On n'est pas des gendarmes»

le
0
Marie-Françoise Marais, présidente de l'Hadopi, et Elisabeth Billiemaz, directrice générale de l'agence H, sont les invitées du Buzz Média Orange-Le Figaro.

Créée il y a 18 mois, la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi) souffre de l'image de gendarme de l'Internet. Or, le 13 juin, l'Hadopi lancera une vaste campagne de communication télé, radio, presse, Internet et cinéma concoctée par l'agence H pour expliquer que cette haute autorité a également pour but de promouvoir la consommation de contenus sur les sites légaux.

Pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour donner une meilleure image de l'Hadopi? «18 mois, c'est extrêmement court pour construire une haute autorité sur les plans juridique et administratif. Il est maintenant temps de s'adresser au grand public. Arrêtez de nous coller cette image de gendarme, nous ne sommes pas dans le répressif. Même la réponse graduée est essentiellement pédagogique. Ce que nous cherchons avant tout, c'est à sensibiliser, informer et responsabiliser l'usager. Nous ne sommes pas des gendarmes, contrairement à ce que

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant