Hadopi : «Il faudrait doubler l'amende de 60 euros»

le
0
Guillaume Leblanc, nouveau président du Syndicat National de l'édition phonographique, est l'invité du Buzz média Orange-le Figaro.

Le nouveau patron du syndicat des producteurs de musique prend ses fonctions à un moment clé. Le rapport Lescure propose de refonder les règles de l'exception culturelle et le marché de la musique, que l'on a cru un moment stabilisé, repart à la baisse. Ainsi, le SNEP vient de publier chiffres du marché français de la musique au premier trimestre. Stupeur, pour la première fois depuis une dizaine d'années, les revenus de la musique numérique ont baissé de 5,2 % . Leur progression ne compense plus l'érosion continue des ventes de musique physique, qui reculent encore de 7,3 %.

«Effectivement, sur ce premier trimestre, les résultats ne sont pas à la hauteur, avec un marché global qui baisse de 6,5 % dont un marché du numérique en recul de 5,2 %. C'est préoccupant, car jusqu'à présent le numérique était un relais de croissance....

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant