Hadopi est un «fléau», dit l'inventeur du Web

le
0
Pour Tim Berners-Lee, les législations qui suspendent l'abonnement sont un «fléau». Aux Etats-Unis, des pionniers d'Internet ont écrit une lettre ouverte aux sénateurs où ils dénoncent les projets de filtrage.

Les pionniers d'Internet se mobilisent pour défendre leur création, qu'ils jugent menacée par la nouvelle vague de législations antipiratage. Lors d'une conférence sur l'Internet à la Royal Society à Londres, le britannique Tim Berners-Lee, considéré comme l'inventeur du Web, s'est élevé mardi contre ces lois «qui entendent donner aux gouvernements et aux fournisseurs d'accès le droit et le devoir de déconnecter les gens». Ces mesures sont un «nouveau fléau», a-t-il jugé, en faisant explicitement référence à l'Hadopi française.

Pour Tim Berners-Lee, les coupures d'abonnement en cas de piratage sont démesurées. «Qu'on puisse suspendre l'accès à l'internet à une famille française parce que l'un des enfants a téléchargé illégalement un contenu, sans jugement, je crois que c'est une punition inopportune», a-t-il souligné. «Je veux pouvoir continuer à utiliser l'Internet. Si l'accès m'est coupé, pour une raison ou une autre, en ce qui me concerne ma v

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant