Hadj-Plus de 460 Iraniens ont péri dans la bousculade

le
0

(actualisé avec condoléances saoudiennes à l'Iran, deux derniers paragraphes) DUBAI, 1er octobre (Reuters) - Le nombre d'Iraniens morts dans une bousculade voici une semaine à Mina tout près de La Mecque, lors du pèlerinage annuel, s'élève à 464, a déclaré jeudi l'Organisation iranienne du Hadj. "Sept jours après le drame, et après avoir visité les hôpitaux (en Arabie saoudite), nous annonçons avec tristesse que le nombre d'Iraniens morts est de 464", a déclaré l'organisation dans un communiqué mis en ligne sur le site internet de la télévision publique, IRIB. Jusqu'à présent, l'Iran parlait plutôt d'environ 240 de ses pèlerins morts dans le drame, ajoutant que 200 autres étaient portés manquants. La bousculade de Mina, qui a fait au total 769 morts, est le drame le plus meurtrier survenu lors du hadj depuis un quart de siècle. Le drame de Mina a tendu un peu plus des relations irano-saoudiennes déjà difficiles. Mercredi, l'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de la Révolution iranienne, a reproché à l'Arabie saoudite de ne pas faire le nécessaire pour rapatrier les corps des Iraniens tués dans la bousculade. "L'Arabie saoudite n'a rien fait pour aider les blessés et empêche le bon déroulement du transfert des corps en Iran (...) Le moindre manque de respect donnera lieu à une vive réaction de notre part", a-t-il averti. Les médias saoudiens et iraniens ont toutefois rapporté jeudi que le gouvernement saoudien avait, lors d'une rencontre des ministres de la Santé des deux pays à Djeddah, présenté ses condoléances à Téhéran pour les Iraniens morts dans la bousculade. "La rencontre a été positive et le ministre saoudien a présenté les condoléances du roi au dirigeant suprême ainsi qu'au gouvernement de l'Iran", a dit le ministre iranien de la Santé, Hassan Ghazizadeh Hashemi, cité par l'agence de presse nationale iranienne Irna. (Bozorgmehr Sharafedin; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant