Habitation : que faire en cas de vol ?

le , mis à jour le
0

Face aux cambriolages, l'assurance multirisque habitation comprend heureusement une clause contre le vol. Mais il est impératif de réagir vite et bien. En effet, une réaction rapide garantit une bonne prise en charge par l'assurance, augmente les chances que votre plainte aboutisse. Elle réduit également vos risques de subir un second cambriolage.

Que faire en cas de vol chez vous ?
Que faire en cas de vol chez vous ?

Premier réflexe : déclarer le vol

La plupart des experts vous le diront : le premier réflexe à avoir lorsque l'on constate un vol est de le signaler. Non seulement à la police, mais aussi à l'assurance.
À la police, d'abord : dans les 2 jours qui suivent la constatation du vol, rendez-vous à la gendarmerie ou à la police nationale pour déposer une plainte. Vous aurez à remplir une déclaration de perte.
Demandez un double : il vous sera utile pour votre assureur. Demandez une seconde photocopie si vous êtes locataire : votre propriétaire en aura aussi besoin.
Déclarez ensuite le vol à votre assureur. Commencez par lui téléphoner, et demandez-lui s'il accepte de prendre en charge les réparations immédiates (ce sera utile plus tard).Ensuite, vous lui enverrez un courrier en recommandé, qui comprendra :

  • - la déclaration de perte que vous avez obtenue à la police ou à la gendarmerie ;
  • - le dépôt de plainte ;
  • - votre propre estimation des biens volés ;
  • - et surtout, les justificatifs en votre possession (relevés de cartes de paiement, actes notariés faisant l'inventaire pour les objets reçus en héritage, etc.). Pensez à y adjoindre des photographies qui prouvent le vol.

Là encore, réagissez sous 2 jours ouvrés : un retard peut minorer l'indemnisation, voire provoquer son refus.

Se prémunir contre un autre cambriolage

Si votre assureur a accepté de prendre en charge les réparations immédiates, faites-les ! Une porte fracturée ou une vitre brisée sont de véritables incitations à un second cambriolage. Remplacer des serrures ou des vitres par d'autres, plus sûres, est bien vu. Mais ces équipements sont souvent plus chers que du matériel standard : à vous de négocier avec votre assurance pour savoir si elle peut la prendre en charge totalement ou partiellement.
Avant les travaux, vérifiez que vous avez bien fait constater les dégâts et que vous les avez pris en photo. Pour l'expertise, une personne chargée par votre assureur doit s'en charger : il fera lui aussi une estimation des biens volés et/ou endommagés. Pour information, le déroulement d'une expertise est décrit dans le contrat.

Trucs et astuces

Que ce soit pour contrer un éventuel vol ou d'autres situations (une catastrophe naturelle, par exemple), il est important de toujours conserver un maximum de justificatif. Lors de l'achat d'un meuble, par exemple, en conserver le justificatif garantit son remboursement.
Gardez ces éléments dans un endroit sûr, et où vous les retrouverez rapidement en cas de besoin.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant