«Habiller sa voiture en cuir, c'est accessible à tous ! »

le
0
«Habiller sa voiture en cuir, c'est accessible à tous ! »
«Habiller sa voiture en cuir, c'est accessible à tous ! »

Quand Diane Deblyck rachète Cuir Auto Shop en 2013, la société qui s'apprête à fêter ses 20 ans est une belle endormie mal en point, qui ne demande qu'à être réveillée. « C'était l'une des dernières entreprises françaises spécialisées dans la sellerie cuir automobile revendiquant un savoir-faire rare et sans pareil », explique cette spécialiste du redressement d'entreprise. Après avoir dirigé Dalloyau, Hédiard ou Pronuptia, elle fait le pari de faire de Cuir Auto Shop « un acteur incontournable » du marché en lui redonnant ses lettres de noblesse.

Revoir tout le modèle économique

Pour redresser la société installée à Villers-Cotterêt dans l'Aisne, Diane Deblyck n'hésite pas à revoir tout son modèle économique et engage une stratégie de diversification à 360°. « Alors que l'entreprise ne s'adressait qu'à des professionnels constructeurs automobiles, j'ai élargi sa cible en ouvrant la sellerie sur mesure aux particuliers », explique Diane Deblyck. Son challenge : apporter la preuve qu'une fabrication 100 % française associée à des matières nobles peut être compétitive. Et donc accessible au plus grand nombre.

2 200 TTC pour une petite citadine

Pour partir à la conquête du grand public, la directrice générale lance dès la fin 2013, la marque Paraphe et un site internet flambant neuf. « Trop de gens pensent encore que refaire l'intérieur de sa voiture en cuir est inabordable , alors que c'est faux », insiste la chef d'entreprise. « Chez Cuir Auto Shop, non seulement nous proposons une gamme de matériaux et de couleurs beaucoup plus riche que les constructeurs automobiles mais en plus, nous sommes moins cher. La preuve, ajoute-t-elle, de plus en plus de particuliers achètent une voiture neuve intérieur tissu et viennent l' habiller de cuir chez nous ! ». Pour une petite citadine, il faut compter 1 300 euros TTC pour un intérieur éco cuir (fibre de cuir et polyester) et 2 200 euros TTC pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant