Haas : Grosjean en plein " rêve américain "

le
0

Cinquième à la régulière du Grand Prix de Bahreïn ce dimanche, Romain Grosjean a assuré au micro de Canal+ Sport qu'il ne s'attendait pas à être aussi performant et à avoir fait le bon pari niveau stratégique.

Parti de la neuvième position sur la grille, Romain Grosjean a été capable de faire un excellent départ et d’appliquer à la lettre la stratégie offensive mise en place par son écurie Haas. Avec trois arrêts au stand pour trois relais en pneus super-tendres, le Français est parvenu, à la régulière, à faire mieux qu’en Australie avec une cinquième place. Une performance totalement inattendue pour l’ancien pilote Lotus. « C’est le rêve américain, c’est incroyable. Je crois que c’est quelque chose auquel on ne s’attendait absolument pas. On savait que la neuvième place en qualifications était une performance extraordinaire, on était peut-être mieux que ce que l’on pensait, a déclaré Romain Grosjean au micro de Canal+ Sport à l’issue de la course. Là, faire cinquième en course avec la bonne stratégie, les bons pneus, une voiture qui me plait et avec laquelle je peux attaquer, c’est du bonheur. »

Tout n’est pas encore parfait

Alors qu’en Australie, il a été capable de tirer parti des circonstances de courses, Romain Grosjean ne doit son résultat qu’à son pilotage et à sa stratégie. Car sa course a été émaillée de soucis lors des changements de pneus, qui lui ont fait perdre plusieurs secondes qui l’ont empêché d’espérer mieux. « Ça a encore plus de saveur. En ce qui concerne Melbourne, on a été malchanceux le samedi puis chanceux le dimanche. Là, on fait le week-end parfait avec une course extraordinaire, on a la bonne stratégie, la bonne voiture, résume le pilote tricolore. On a encore plein de petits problèmes qu’on peut régler, mais ça ne nous empêche pas de faire des courses comme aujourd’hui. » Mais ce Grand Prix de Bahreïn n’était que la deuxième des 21 courses de la saison et Romain Grosjean espère que ses bonnes performances ne sont pas encore terminées. « On va continuer à travailler. Maintenant, il faut qu’on arrive à mettre de la performance sur la voiture, assure l’ancien pilote Renault. Ce n’est pas simple car on a une plus petite structure que les grosses équipes mais je pense qu’on a des gens qui travaillent extrêmement bien et j’ai hâte d’avoir le nouvel aileron avant qui devrait être là en Chine. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant