H Cup: Toulouse, Toulon et Clermont aux portes des quarts

le
0

par Jean-Paul Couret

PARIS (Reuters) - Trois clubs français, Toulouse, Toulon et Clermont, jouent en grande partie leur avenir européen ce week-end lors de la première manche de leur duel aller-retour avec les Ospreys gallois, les Anglais de Sale et les Irlandais du Leinster.

Qu'ils gagnent et la qualification pour les quarts de finale sera pratiquement assurée tandis que la première place et un premier match couperet à domicile seront en vue.

Le Stade Toulousain jouera à domicile en début d'après-midi samedi juste avant que Toulon n'aille ferrailler face à Sale, dans la banlieue de Manchester. Clermont aura l'honneur de clôturer le week-end par le match de prestige qui l'opposera dans son stade Michelin au tenant du titre, le Leinster.

La rencontre sera un choc d'invincibilité. Le club français n'a plus été battu à domicile toutes compétitions confondues depuis le 21 novembre 2009 et une défaite contre Biarritz (16-13). La province irlandaise n'a plus perdu en Coupe d'Europe depuis deux ans et un échec 20-13 à Clermont.

Les deux clubs ont aussi en commun une demi-finale de la saison dernière. Le Leinster avait gagné 19-15 à Bordeaux. Son entraîneur, Joe Schmidt, ancien adjoint du manager de Clermont Vern Cotter, considère que le match avait été "d'une intensité féroce" et "fait partie des matches les plus durs (...) joué lors de ces trois dernières saisons".

"Nous devons nous attendre à la même chose dimanche prochain", souligne-t-il.

Il reconnaît en outre que les absences du centre Brian O'Driscoll, de l'arrière Rob Kearney et de l'ailier Luke Fitzgerald, "condensés d'expérience et de talent", rendront "de fait (son) équipe plus faible que celle du mois d'avril".

Clermont abordera la rencontre en premier de poule avec 10 points contre 8 au Leinster et un à Llanelli et Exeter qui s'affronteront au Pays de Galles.

TOULON ET TOULOUSE FAVORIS

La tâche de Toulon devrait être en théorie plus facile que celle de Clermont.

Les Toulonnais dominent leur poule comme ils dominent le Top 14. Ils comptent neuf points après deux matches et ont marqué 59 points, n'en concédant que 30.

Sale, ancien club du sélectionneur du XV de France Philippe Saint-André et de Sébastien Chabal, est dernier du championnat d'Angleterre. En H Cup, il affiche quatre points après une victoire 34-33 à domicile contre Cardiff et une défaite 33-18 à Montpellier pour un solde négatif de -14.

Le Stade Toulousain sera lui aussi favori au nom de ses deux victoires sur Leicester à Toulouse 23-9 et à Trévise 33-21, au nom, aussi, de son palmarès riche de quatre titres européens.

Les Rouge et Noir peuvent aussi se targuer de n'avoir perdu qu'un seul de leurs 15 matchs à domicile face à des opposants gallois en Coupe d'Europe, face à Llanelli en 2006.

Les Gallois n'en sont pas moins les champions en titre de la Ligue Celte. Ils comptent cette année cinq victoires et trois défaites et occupent actuellement la sixième place.

Pour Biarritz, Castres, le Racing et Montpellier, la première place de poule voire la qualification sont déjà presque rangées parmi les espoirs déçus.

Les deux premiers se déplacent à Glasgow et sur le terrain du Connacht, à Galway, en lever de rideau du week-end, vendredi soir. Le Racing recevra Edimbourg samedi et Montpellier ira à Cardiff dimanche.

La première place de la poule du Racing devrait se jouer dans le duel entre le Munster et les Saracens qui débutera samedi à Limerick. L'équipe anglaise est pour l'instant première avec neuf points contre six à la franchise irlandaise.

Dans la poule de Biarritz, les Harlequins de Londres devraient consolider leur première place avec une victoire à Parme, samedi.

Dans celle de Castres, les deux principaux prétendants, l'Ulster et Northampton, joueront vendredi soir en Angleterre.

Une défaite à Cardiff dimanche hypothèquerait les chances de Montpellier de jouer les trouble-fête dans la poule de Toulon.

Edité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant