H Cup: Toulouse battu à Swansea et condamné à gagner à Leicester

le
0

par Jean-Paul Couret

PARIS (Reuters) - Toulouse a fait un faux-pas samedi à Swansea et a subi une défaite 17-6 qui le condamne à aller gagner à Leicester pour se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe d'Europe lors de la sixième et dernière journée, le week-end du 18 au 20 janvier.

Le Leicester, qui est allé s'imposer 14-13 à Trévise, occupe la première place de la poule avec 14 points contre 13 à Toulouse. Les Opspreys sont troisièmes avec neuf points.

"On est déçus parce qu'on n'a pas fait le match qu'on devait faire ici", a déclaré le manager de Toulouse, Guy Novès, sur Canal Plus, à la fin de la rencontre.

"On ne méritait pas de gagner. On savait que même en gagnant ici on n'était pas qualifiés et que même en perdant, on n'était pas éliminés".

Loin, très loin de sa victoire 30-14 avec cinq essais du week-end dernier à Ernest-Wallon, le Stade Toulousain a livré une triste première mi-temps qui a montré par défaut l'importance que tient dans son dispositif Luke McAlister.

Sur la pelouse du Liberty Stadium de Swansea aux tribunes dégarnies malgré la clémence du temps, l'ancien All Black blessé a manqué aux Rouge et Noir et ils en ont été déboussolés.

Deux pénalités et un drop de l'ouvreur Dan Biggar et un carton jaune bêtement récolté par le deuxième ligne argentin Patricio Albacete ont sanctionné cette léthargie.

Thierry Dusautoir a retrouvé le terrain sans brio, Jean-Marc Doussain n'a pas pesé sur le match. Maxime Médard et Yoann Huget étaient étrangement absents sous les chandelles.

C'était presque miracle que les Toulousains ne soient menés que 9-6 grâce à une pénalité et un drop de Doussain au moment de regagner les vestiaires à la mi-temps pour faire face à un sans doute très sévère rappel à l'ordre de Guy Novès.

De fait, Toulouse a retrouvé un peu de rythme au début de la deuxième période et après une première vague de remplacements qui a notamment fait entrer le très en forme Yannick Nyanga à la place de l'encore un peu convalescent Thierry Dusautoir.

Toulouse n'en a pas moins frôlé le pire à l'heure de jeu lorsque Jean Bouilhou a été exclu temporairement pour un plaquage haut, Dan Biggar a réussi une pénalité et l'ailier Eli Walker a marqué un essai au prix d'un cadrage-débordement sur Yoann Huget.

Le score de 17-6 aurait pu être encore plus lourd si Biggar n'avait pas frappé le poteau sur la transformation et si Gaël Fickou n'avait pas sauvé un essai en reprenant son adversaire direct Ashley Beck sur la ligne, en le retournant et en lui arrachant le ballon des mains du bout du pied.

Les Toulousains ont eu une dernière chance à la dernière minute de jeu sur un contre mené par le demi de mêlée Luke Burgess mais gâché sur la dernière passe entre Vincent Clerc et Maxime Médard.

Edité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant