H Cup: Clermont doit redresser la barre

le
0

PARIS (Reuters) - Toulouse ouvrira vendredi le bal de la deuxième journée de H Cup en allant défier les Saracens qui, comme lui, ont gagné lors de leur entrée en Coupe d'Europe alors que Clermont, finaliste l'an passé, se doit déjà de redresser la barre.

Castres se déplace à Dublin pour affronter le Leinster, Toulon, le tenant du titre, à Cardiff et le Racing-Métro chez les Scarlets, Montpellier accueillant l'Ulster. Tous ont gagné le week-end dernier.

Au rayon des vaincus, Clermont, décevant face au Racing pour ses débuts dans le tournoi, cherchera à reprendre la main lors de la réception des Harlequins, tout comme Perpignan, qui jouera à domicile face à Edimbourg.

Faciles vainqueurs des Zebre (38-5), les Rouge et Noir veulent s'inscrire dans la continuité même si Toulouse n'a remporté qu'un de ses cinq derniers déplacements européens, à Trévise l'an passé.

"Il nous faudra montrer face aux Saracens que ce n'était pas juste un coup d'éclat, mais c'est une très grosse équipe et nous allons nous rendre en terrain hostile", a dit le troisième ligne Gillian Galan, sur le site de l'ERC.

Les Saracens n'ont perdu que deux des neuf derniers matches disputés à domicile mais Toulouse peut se rassurer en se disant que ces deux défaites ont été concédées à des clubs français.

Dans son stade Marcel-Michelin, Clermont va devoir oublier son revers sur la pelouse du Racing-Métro (13-9) à l'heure d'affronter les Harlequins, eux aussi battus le week-end passé. Les Franciliens se déplacent chez les Scarlets.

Clermont a gagné 16 de ses 17 matches européens à domicile, son seul revers datant de la saison 2011-2012 en demi-finale face au Leinster.

Mais cette fois, les Auvergnats devront composer avec l'absence de leur demi de mêlée international Morgan Parra, suspendu quatre semaines pour avoir donné des coups de poing à un adversaire lors d'un match du Top 14.

Les Racingmen, de leur côté, comptent seulement trois victoires en neuf déplacements en H Cup et n'ont jamais rencontré leurs adversaires gallois. Ils feront le déplacement à Llanelli samedi sans le demi de mêlée Maxime Machenaud, blessé à la main.

AVANTAGE TOULON

Toulon partira de son côté avec la faveur des pronostics à Cardiff puisque leurs deux confrontations la saison dernière avaient donné lieu à deux victoires des Varois.

Ils devront cependant faire avec l'absence du demi de mêlée sud-africain Michael Claassens, victime d'une fracture du métacarpe de la main gauche qui l'éloignera des terrains six semaines.

Castres, champion de France en titre, n'aura pas la partie facile à Dublin où il affronte le Leinster, vainqueur de trois des cinq derniers tournois européens.

La tâche sera d'autant plus compliquée que le CO sera toujours privé du troisième ligne Yannick Caballero (tendinite du tendon d'Achille), de l'arrière Romain Teulet (rupture d'un ligament croisé du genou droit) et du demi de mêlée Cédric Garcia, en phase de reprise après une opération des adducteurs.

Montpellier, invaincu en six matches à domicile en H Cup, tentera de conserver la première place de la poule 5 lors de la réception de l'Ulster, deuxième à égalité de points.

Perpignan, battu à Gloucester pour son entrée en lice dans la compétition, affronte Edimbourg à Aimé-Giral.

James Hook, auteur des 22 points contre Gloucester -total le plus élevé pour un joueur lors de la première journée-, sera important dans un effectif que le staff a décidé de faire tourner, laissant notamment au repos ses internationaux comme le deuxième ligne écossais Alasdair Strokosch et le trois quart centre italien Tommaso Benvenuti.

Chrystel Boulet-Euchin, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant