H-Cup: Castres et Montpellier gagnent au forceps

le
0

PARIS (Reuters) - Castres et Montpellier ont globalement réussi samedi leur entrée en lice en Coupe d'Europe de rugby mais tout n'a pas été parfait pour ces deux clubs qui ont signé de courtes victoires, respectivement contre Northampton (19-13) et Trévise (27-10).

Parmi les représentants français déjà engagés, seul Perpignan a chuté d'entrée, en Angleterre sur la pelouse de Gloucester (27-22), et raté ses retrouvailles avec la H-Cup après deux ans d'absence.

Ces trois résultats s'ajoutent au large succès enregistré vendredi soir par le Stade Toulousain à domicile face aux Zebre de Parme (38-5).

Sur leur terrain, les Castrais, ridiculisés la semaine dernière par Brive en Top 14 (34-0), ont longtemps été bousculés par les Anglais mais ont tenu jusqu'à la 80e minute grâce à la résistance courageuse des avants en défense.

Les champions de France ont malgré tout touché du doigt leurs limites actuelles, en particulier en touche et en mêlée où Northampton a dominé.

Fort heureusement pour eux, ils ont très vite pris les devants grâce à un essai à la neuvième minute de l'ailier Romain Martial, qui a décrit après match la rencontre comme "très tendue".

"Dans ce sport, quand on joue avec le coeur (...), c'est très difficile de perdre", a estimé sur France 2 le deuxième ligne uruguayen Rodrigo Capo Ortega, l'un des maillons essentiels de la défense castraise.

Les Anglais ont inscrit un essai à leur tour en deuxième période mais le CO a conservé son avantage grâce aux points apportés au pied par Rory Kockott. Insuffisant toutefois pour prendre le point de bonus offensif.

Castres occupe la première place de la poule 1, très relevée, avec quatre points, soit autant que le Leinster qui a dominé les Ospreys gallois (19-9).

"UN POINT PRÉCIEUX"

En déplacement à Trévise, Montpellier n'a pas non plus empoché le bonus, la faute à une mise en route trop tardive en deuxième période.

Les hommes de Fabien Galthié ont inscrit leurs deux essais après la 60e minute, par l'intermédiaire du demi Jonathan Pélissié (66e), à peine entré en jeu, et du trois-quarts centre Thomas Combezou (72e).

"Peut-être que, aujourd'hui, on laisse passer un point précieux dans la course à la qualification", a regretté Fulgence Ouedraogo sur Canal +.

Diagnostic du troisième ligne international: "On a commis beaucoup trop de fautes pour pouvoir s'assurer le bonus aujourd'hui et mettre en place notre jeu. On n'a pas su aller au bout de nos actions, concrétiser nos temps forts."

Aux dix points des deux essais, il faut ajouter les 17 inscrits au pied par les buteurs Benoît Paillaugue - quatre pénalités - et Jonathan Pélissié - une pénalité et une transformation.

Les Italiens ont quant à eux marqué un essai, une transformation et une pénalité.

Même sans bonus offensif, Montpellier partage la tête de la poule 5 avec la province irlandaise de l'Ulster, qui s'est offert vendredi soir une victoire étriquée sur les Leicester Tigers sur le score de 22-16.

Dimanche, Toulon accueillera les Glasgow Warriors et le Racing Métro et Clermont auront rendez-vous au Stade Yves-du-Manoir pour une affiche franco-française.

Simon Carraud, édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant