H. Clinton pourrait avoir enfreint la loi sur l'archivage-NYT

le
0

WASHINGTON, 3 mars (Reuters) - L'ancienne secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, largement pressentie pour briguer la candidature démocrate aux élections présidentielles de 2016, pourrait avoir violé les lois fédérales sur l'enregistrement des données avec l'utilisation de son adresse électronique personnelle pour l'envoi de messages professionnels, rapporte le New York Times. Le journal ajoute qu'Hillary Clinton a travaillé à partir de son adresse personnelle pendant les quatre années passées à la tête de la diplomatie américaine pendant la première présidence Obama. La plupart des experts pensent qu'une adresse électronique personnelle ne peut être utilisée que dans des cas d'urgence lorsque l'on travaille pour les services de l'Etat fédéral, ajoute le New York Times Le quotidien note qu'Hillary Clinton, qui a démissionné en 2013, a récemmment remis 55.000 pages de courriels au département d'Etat. Un porte-parole d'Hillary Clinton a dit au New York Times que celle-ci s'était conformée "à la lettre et à l'esprit" des règles. (Lisa Lambert, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par)
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant