Guy Hoquet lance une assurance pour sécuriser la revente de biens

le
4
La protection "garantie revente" compense la moins-value en cas de revente anticipée. RTimages/shutterstock.com
La protection "garantie revente" compense la moins-value en cas de revente anticipée. RTimages/shutterstock.com

(Relaxnews) - Du 15 juin au 31 juillet prochains, Guy Hoquet l'Immobilier lance l'Été de l'immobilier garanti. Une assurance destinée à couvrir une éventuelle moins-value en cas de revente anticipée.

"Lors du premier trimestre 2013, le réseau a observé une baisse généralisée des prix de 1,73% en moyenne. Cette tendance concerne Paris (-1,77%) et s'accentue fortement dans les agglomérations et régions moins dynamiques où les baisses peuvent atteindre -15%", indique Frédéric Monssu, directeur général de Guy Hoquet l'Immobilier. Pour cette franchise, la combinaison d'un immobilier baissier et de taux d'emprunt à un niveau plancher devrait fluidifier le marché. Le contexte est favorable pour les acheteurs.

Une protection garantie revente pour 5 ans

Mais en face, perspectives conjoncturelles incertaines, et prix de l'immobilier justement à la baisse, ne rassurent pas de nombreux acheteurs potentiels en cas de revente inopinée de leur bien. Pour les sécuriser, le réseau a décidé de lancer "l'Été de l'immobiler garanti" du 15 juin au 31 juillet. Cette protection "garantie revente pendant une durée de cinq ans" couvre une moins-value subie en cas de revente anticipée par un accident de la vie : perte d'emploi de l'assuré, divorce ou dissolution du Pacs, liquidation judiciaire, naissance multiple, mutation professionnelle de l'assuré, décès consécutif à un accident, invalidité absolue définitive suite à un accident.

20% du bien plafonné à 40.000 euros

Cette protection garantie revente ouvre à une indemnisation pouvant atteindre 20% de la valeur d'achat du bien, dans la limite de 40000 euros. L'assurance couvre aussi les frais de déménagement jusqu'à 1000 euros ainsi que les frais de diagnostic jusqu'à 500 euros. Comptant sur un déblocage du marché grâce à des indicateurs au vert pour les acheteurs, "l'Été de l'immobilier garanti a pour vocation de renforcer ce phénomène en rassurant les clients qui hésitent à concrétiser leur achat", affirme le dirigeant du réseau.

sl/sh

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • da.lefeb le mardi 11 juin 2013 à 11:17

    ce type d'assurance etait incluse ("gratuitement"deja en 1999 (!)...sauf que je n'ai jamais reussi a obtenir le contrat promis lors de la vente (des problemes avec l'assureur me disait le promoteur. De plus, lorsque j'ai du revendre prematurement pour cause de chomage, le "contrat" n'existait toujours pas reellemnt...J'ai revendu avec une MV de 20%, dans un marche qui avait pourtant progresse de 20% j'avais donc achete beaucoup trop cher!...Bref, je me suis bien fait avoir !!! PRUDENCE !!!

  • bignou56 le mardi 11 juin 2013 à 10:54

    encore une assurance pour les pigeons avec des indemnités virtuelles

  • saxxxo le mardi 11 juin 2013 à 10:48

    Sur Paris ou même IdF, 40000 euros de protection, c'est l'épaisseur du trait. On voit d'ailleurs d'ores et déjà des annonces qui proposent des rabais de 50k, 100k... C'est une assurance qui s'applique uniquement sur des prix autour de 200k. Et encore il faut regarder combien cela coûte...

  • gnapi le lundi 10 juin 2013 à 23:25

    Ce type d'assurance était déjà proposée en 2010 lorsque le marché flanchait. Avec des conditions similaires (faible valeur max pour le bien, pour le ventes contraintes). Par exemple : http://www.cotemaison.fr/juridique/immobilier-la-protection-revente-contre-les-moins-values_5786.html