Guy Forget : "Roland-Garros se porte très bien"

le
0
Roland-Garros une proposition qui peut difficilement se refuser, explique Guy Forget.
Roland-Garros une proposition qui peut difficilement se refuser, explique Guy Forget.

2016 a été marquée par le retour de Yannick Noah sur la chaise de l'équipe de France de Coupe Davis. Mais un ancien de la bande victorieuse de 1991 a également pris du galon : Guy Forget. Il est depuis le départ de Gilbert Ysern le nouveau directeur de Roland-Garros. L'ex-numéro un français, qui dirige également le BNP Paribas Masters, se confie à un mois du début de la compétition ? le tournoi commence le 22 mai - sur ses nouvelles responsabilités. Son objectif : que Roland-Garros reste l'un des plus beaux grands chelems.

Le Point.fr : Pourquoi avoir accepté de devenir le patron de Roland-Garros ? Le BNP Paribas Masters était trop devenu trop petit pour vous ?

Guy Forget : Pas du tout. (Rires.). C'est une proposition qui peut difficilement se refuser. Gérer un tournoi comme celui-là quand on a grandi comme moi à la Fédération, quand on fait partie de la famille du tennis, c'est une suite logique et un honneur. Je dirige le tournoi de Bercy, je ne suis donc pas dépaysé. Je suis très excité de prolonger ma mission au sein du tennis français.

Vous avez modernisé le BNP Paribas Masters en y apportant une ambiance « rock » et même « underground ». Peut-on changer Roland-Garros où le tournoi demeure trop patrimonial ?

On ne change pas une politique qui gagne. Quand on a la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant