Guttenberg se rachète une conduite

le
0
Accusé de plagiat, l'ancien ministre de la Défense allemand conseillera un prestigieux think-tank.

Ce n'est pas le retour éclair en politique tant espéré par ses supporteurs, mais peut-être un début de réhabilitation pour Karl-Theodor zu Guttenberg. L'ex-ministre de la Défense, poussé à la démission en raison d'une affaire de plagiat, s'est exilé aux États-Unis. Sept mois après son départ du gouvernement allemand, il vient de décrocher un poste honorifique à Washington, où il va conseiller le CSIS (Center for Strategic and International Studies) un prestigieux think-tank, centre de réflexion, de la capitale fédérale.

Étoile filante de la politique allemande, Guttenberg a été recruté en tant qu'«homme d'État distingué», a indiqué l'institut dans un communiqué. À ce poste, l'ancien ministre «dirigera une nouvelle initiative de dialogue transatlantique» réunissant des chercheurs et des dirigeants européens et américains, afin de créer une «nouvelle vision stratégique» et éviter «une dérive» entre les deux continents. «L'énergie de Karl-The

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant