Guttenberg : le plagiat lui coûte son poste

le
0
Convaincu de plagiat, le ministre allemand de la Défense a démissionné mardi.

À Berlin

L'étoile montante de la politique allemande a brisé sa course vers le sommet, mardi, se muant en étoile filante. Au grand désespoir de ses innombrables supporteurs, le ministre de la Défense, Karl-Theodor zu Guttenberg, a démissionné de ses fonctions, tirant ainsi les conséquences des accusations de plagiat dont il faisait l'objet pour l'écriture de sa thèse de doctorat en droit. En dépit de sa mise en cause dans l'affaire du «copygate», le séduisant baron bavarois était resté le ministre le plus populaire d'Angela Merkel. Cependant, les preuves accablantes contre lui avaient rendu son départ inéluctable, alors que la chancelière aborde une série d'élections régionales cruciales.

«Je me retire», a annoncé le baron aux cheveux gominés lors d'un point presse convoqué à la hâte, sous le feu de critiques croissantes. Depuis les révélations de la Süddeutsche Zeitung à la mi-février, les chasseurs de plagiat lâchés à ses trousses sur la Toile

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant