Gutiérrez sauve Newcastle, Walcott signe son retour

le
0
Gutiérrez sauve Newcastle, Walcott signe son retour
Gutiérrez sauve Newcastle, Walcott signe son retour

Liverpool démoli à Stoke, Newcastle sauvé par son revenant, et Walcott rappelant à tous le buteur qu'il est. On retiendra aussi les adieux de Gerrard, Lampard et de Drogba. Bref, la Premier League, c'est fini pour cette année.

L'équipe de la journée


Il aura donc fallu attendre sa dernière apparition sous le maillot des Reds pour voir Steven Gerrard et Liverpool encaisser six buts en Premier League. En effet, la dernière fois que les pensionnaires d'Anfield avaient concédé au moins six buts lors d'un match de championnat, c'était lors d'une défaite, 7-2, face à Tottenham, en 1963. Cependant, entre la 23e minute et la mi-temps, les joueurs de Stoke City ont fait vivre à leur adversaire un véritable cauchemar, en inscrivant cinq buts en vingt minutes, dont un, somptueux, de Steven N'Zonzi. Évidemment, les supporters de Liverpool auront beaucoup de questions à se poser sur la fébrilité défensive affichée. Du côté de Stoke, on pourra tranquillement savourer une journée parfaite, où tous les éléments offensifs ont semblé touchés par la grâce. Dans ce marasme, Steven Gerrard aura la maigre consolation d'avoir marqué, et donc sauvé l'honneur pour sa dernière. Pas sûr que cela suffise à rassurer les supporters des Reds, ainsi que les propriétaires, qui pourraient être tentés de dire adieu à Brendan Rodgers. Si comme le dit le You Never Walk Alone, il y a un ciel doré au bout de la tempête, difficile pour l'instant, d'apercevoir les premières éclaircies.

Le joueur de la journée


Il aura passé une saison presque blanche. Alternant blessures, méformes, rechutes et passages sur le banc. Pourtant, aujourd'hui face à West Bromwich, Theo Walcott a rappelé à tous les supporters d'Arsenal à quel point il peut s'avérer précieux lorsqu'il est en pleine possession de ses moyens. Aligné à la pointe de l'attaque en lieu et place de Giroud, le revenant a ainsi montré des qualités bien différentes de celles de l'international français : vitesse, appels en profondeur, sens du placement et rapidité d'exécution, tout cela harmonisé à la perfection, pour un triplé retentissant. La dernière fois qu'il avait inscrit plus d'un but, c'était lors du Boxing Day 2013, face à West Ham (1-3). Et si Arsène avait…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant