Günter Grass récidive contre Israël

le
0
Mordehaï Vanunu, qui avait dévoilé le programme nucléaire de l'État hébreu, est érigé en héros par le Prix Nobel.

De notre correspondant à Berlin

En mal de publicité, Günter Grass a livré une nouvelle provocation contre Israël pour faire parler de lui. Dans un nouveau recueil de 87 poèmes appelé Éphémères, le Prix Nobel allemand de littérature, déjà persona non grata dans l'État hébreu, érige en héros exemplaire le «mouchard» nucléaire israélien, Mordehaï Vanunu. Dans son poème Un héros de nos jours, Grass, 84 ans, présente Vanunu, dénonciateur du programme nucléaire israélien considéré comme l'archétype du traître dans son pays, comme un «héros» et un «modèle». Et le poète se félicite que Vanunu se soit détourné du judaïsme pour épouser la chrétienté.

Ancien technicien atomiste à la centrale de Dimona dans le désert du Négev, Mordehaï Vanunu, 57 ans, a été incarcéré plus de dix-huit ans - dont onze ans d'isolement - pour avoir révélé des secrets sur le nucléaire en Israël à l'hebdomadaire londonien The Sunday Times. Ses révélations a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant