Gun jumping : ORANGE ne s'interdit pas "d'engager une action contre Numericable SFR"

le
0

(AOF) - SFR pourrait-il se retrouver devant la justice, sur demande de ses concurrents Iliad, Bouygues et Orange, dans l'affaire du gun jumping ? L'opérateur a déjà été sanctionné par l'Autorité de la Concurrence à ce sujet à hauteur de 80 millions d'euros. Le groupe de Patrick Drahi est accusé d'avoir réalisé, avant autorisation des régulateurs, les deux acquisitions de SFR et Virgin Mobile en 2014. Sollicité par AOF, Orange explique : "cette action est de nature à avoir faussé la concurrence sur un marché déjà tendu et a pu causer un préjudice aux concurrents".

"Nous regardons de notre côté ce point et ne nous interdisons pas à notre tour d'engager une action contre Numericable SFR", indique un porte-parole du groupe.

Egalement contactés, Iliad et Bouygues n'ont souhaité faire aucun commentaire sur le sujet. Vendredi dernier, La Tribune a indiqué que les trois opérateurs télécoms sont bien décidés à saisir la justice au sujet du gun jumping, estimant que cette pratique a nui à leurs intérêts.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant