Gülen certain qu'Erdogan est à l'origine du putsch avorté

le
3
    BERLIN, 29 septembre (Reuters) - Le prédicateur musulman en 
exil Fethullah Gülen, que les autorités turques accusent d'avoir 
orchestré la tentative de putsch du 15 juillet, déclare dans une 
interview à l'hebdomadaire allemand Die Zeit être sûr et certain 
que le président turc, Recep Tayyip Erdogan, est le véritable 
responsable du putsch. 
    A la question de savoir si le chef de l'Etat turc a ourdi la 
tentative de coup de force, Gülen, qui vit en Pennsylvanie, 
répond par ces mots: "Jusqu'à maintenant, je pensais seulement 
que c'était une possibilité. Maintenant, je pense que c'est 
certain". 
    Le prédicateur ajoute qu'un officier turc a récemment 
déclaré que le chef d'état-major général et le chef des services 
de renseignements s'étaient vus au QG de l'armée le soir du 
putsch, ajoutant ceci : "Ils savaient déjà tout ce qui allait se 
dérouler par la suite". 
    Selon Gülen, la tentative de coup de force a donné à Erdogan 
un prétexte pour limoger des milliers de personnes considérées 
commes des opposants, au sein des ministères, de l'armée, de la 
police et de l'appareil judiciaire, et de faire arrêter des 
avocats, des hommes d'affaires, des journalistes. Cela, estime 
Gülen, avait été préparé à l'avance. 
    Dans les semaines qui ont suivi le putsch avorté, 100.000 
personnes travaillant au sein des services de police, de la 
fonction publique, de l'armée et de l'appareil judiciaire ont 
été limogées ou suspendues. Quarante mille autres ont été 
arrêtées. 
 
 (Michelle Martin et Humeyra Pamuk; Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9425023 il y a 2 mois

    Alors, en attendant, nous avons un traitre dans l'Otan.

  • M9425023 il y a 2 mois

    Cela paraissait probable mais sans preuve, on se taisait. Tout ce qui s'est passé ensuite était tellement efficace que j'en arrivais à envier leurs services de renseignement intérieur. Il faudrait maintenant apporter des preuves... Mais pour quoi faire ? Nos convictions sur le bel ordonnancement entre Poutine, Erdogan, EI, Assad et l'Iran contre l'Occident, les K urdes, les opposants Syriens à Assad, l'Egypte et Israël semble devenir un conflit beaucoup plus simple, manichéiste et franc.

  • M6194462 il y a 2 mois

    Même si Gulen ne vaut pas mieux, ce qu'il dit est très plausible de la part d'un dictateur comme Erdogan. Avec Poutine, ils font La paire.