Guivarc'h a joué le jeu à Brest

le
0
Guivarc'h a joué le jeu à Brest
Guivarc'h a joué le jeu à Brest

Brest (Finistère) De notre correspondante HIER SOIR, passé 22 h 55, c'était encore le feu au Score, petit bar du quartier de Lambézellec, à Brest. Stéphane Guivarc'h, le plus Breton des champions du monde 1998, invité par PMU, partenaire de la Fédération française de football, a lâché son micro pour trinquer avec les Brestois. « Franchement, ça te rappelle pas quand tu jouais pour le Brest Armorique, à l'époque ? », lâche un client, avec un sourire jusque-là et un accent « brestôa » à couper au couteau. Depuis 19 h 30, pile le moment où l'ex-footballeur a franchi les portes du bistrot sous une pluie battante, les fans demandeurs ont tous eu leur selfie et fait signer maillots et casquette. Grands-parents, ados, gamins maquillés, en jogging ou en costard, l'Euro rassemble clairement tout le monde. Tranquillement, pour patienter, on boit des mousses, on joue au tiercé et on se décide à acheter quelques jeux à gratter. Animateur d'un soir Et puis, vers 20 h 30, le Score prend enfin de faux airs de ministade, avec son avalanche de demis de bière et son stand de galettes-saucisses à l'entrée, façon Stade rennais. La tension d'avant-match commence à monter et pour tenter de calmer les esprits, on lance un quiz foot, avec une série spéciale Guivarc'h animée par le sportif lui-même. « Eh, j'ai quel âge ? », lance-t-il. Et les supporteurs de hurler tous en même temps : « 45 ans ! » « Et mon premier club, c'était quoi ? » Les plus jeunes butent un peu sur Trégunc, commune du sud Finistère jouxtant Concarneau, la ville d'origine du joueur, mais se rattrapent vite sur sa dernière équipe, « Guingamp ! » et sur ses « trôa coupes » au compteur. 20 h 57. Retentit enfin « la Marseillaise ». Chez les Bretons, on connaît bien son sujet, mais on ne chante pas trop l'hymne, ou alors pour « rigoler ». « Moi, j'ai confiance, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant