Guion : « Il faudra faire le casse du siècle »

le
0

Découvrez les principales réactions enregistrées après la 36eme journée de Ligue 1 ce samedi.

Nantes – Nice : 1-0

Michel Der Zakarian (entraîneur de Nantes) C'est une victoire largement méritée, avec des occasions, des poteaux... On a démontré depuis le début de la saison qu'on était capables de faire ce genre de match. On a su être collectifs. Le problème, c'est d'être concentrés et d'avoir envie ensemble. Aujourd'hui, on est à notre place. Il y a des périodes où certains joueurs sont moins bien. Je remercie les supporters pour l'hommage. Ça fait plaisir. On a une histoire qui a démarré à mon retour. On a rempli notre pari. Ils ont toujours été avec nous. C'est un des meilleurs public de France. Et je les remercie de m'avoir adopté. Claude Puel (entraîneur de Nice) C’est une déception mais on ne va rien lâcher jusqu’au bout avec deux matchs très importants. Les joueurs ont envie, ils ont énormément d’ambition. J’ai un groupe très réceptif qui a envie de bien faire ! Quel que soit le résultat de Saint Etienne, nous devons encore les recevoir (37eme journée de Ligue 1). A nous d’être performant chez nous et à Guingamp (38eme journée). Je suis persuadé qu’il y aura encore des surprises. Dans une fin de championnat, c’est toujours tendu. Ce n’est pas fini encore.

Saint-Etienne – Toulouse : 0-0

Christophe Galtier (entraîneur de Saint-Etienne) C'est la première fois que je vois un gardien à ce niveau. Il a été tout simplement exceptionnel. Alors, bien sûr, c'est son job, mais là, c'est exceptionnel. Et après, nous avons tous été mauvais. On ne peut pas se contenter de ça. Autant lors des sorties précédentes, Stéphane était peu sollicité et nous avions du mal à nous procurer des occasions. Autant cette fois, on ne s'est pas créé du tout d'occasions et il a fallu que Stéphane réalise ce match. Sinon je crois que nous en aurions pris quatre ou cinq. Pascal Dupraz (entraîneur de Toulouse) Je ressens une grande fierté. C’est pour ce genre de matchs et ce genre d’attitudes que j’aime personnellement le foot. Après, le foot est quelque fois cruel. Le score est heureux pour les Stéphanois. Nous avions les occasions pour tuer le match dès le premier quart d’heure. Saint-Etienne a beaucoup lutté pour ne pas perdre ce soir. C’est davantage Saint-Etienne qui s’est employé pour nous empêcher de l’emporter. Encore une fois, j’ai deux attaquants qui sont juste géniaux (Wissam Ben Yedder et Martin Braithwaite) et qui ont une qualité rare. Il se trouve que ce soir ils n’étaient pas en réussite mais il y a fort à parier que, dans les semaines à venir, tout ceci sera oublié. Quand je vois leur qualité, je me dis que cela serait un crime que le TFC descende en Ligue 2. Avant de s’en aller, ils ont envie de laisser leur club au meilleur niveau donc c’est bon signe.

Caen – Bastia : 0-0

Patrice Garande (entraîneur de Caen) Le point positif, c'est qu'on n'a pas pris de but. Cela faisait longtemps que ça ne nous était pas arrivé. On avait la possibilité de jouer quelque chose après notre maintien, on ne s'est pas donné les moyens de le faire, d'où les regrets aujourd'hui. Il reste deux matchs à Nantes et contre Bordeaux, on ne va pas jouer les touristes. On a fait un match cohérent, mais il manque quelques chose que j’aime dans le foot : des courses, du rythme, des frappes… Ils font sûrement le maximum mais le constat est là. François Ciccolini (entraîneur de Bastia) C'est un nul équitable, on n'a pas tout bien fait, mais avec une équipe amoindrie je suis satisfait du résultat. Ce qui m'importait, c'était de voir de vraies attitudes professionnelles - ce que j'ai vu sur ce match-là, et cela me réconforte. Je félicite le groupe car il fallait se remettre en question, ce qui a été le cas. Il nous reste un match à jouer à domicile à Angers, il faut bien finir devant nos supporters, notamment pour le dernier match de François Modesto avec Bastia.

Monaco – Guingamp : 3-2

Leonardo Jardim (entraîneur de Monaco) Le score ne reflète pas le match. Une différence de deux ou trois buts aurait été plus proche de la réalité. Guingamp a marqué deux buts avec de la chance, sans construction. Nous, on a contrôlé le match. On a marqué des buts et on a eu deux-trois situations de plus. C’est un succès mérité, et en plus on a donné de l’émotion aux spectateurs. Jocelyn Gourvennec (entraîneur de Guingamp) On est maintenu ce soir ce n’était pas gagné à Noël, où on avait dix-neuf points. Je tiens à féliciter les joueurs et le staff, on a tenu bon dès le début de la deuxième partie de saison. Ce maintien, c’est l’aboutissement de notre état d’esprit. Ce soir, on a été battus de manière logique. Il y avait un gros écart technique. Monaco a fait une bonne première période. On a été plus saignant en deuxième. Je n’ai pas encore décidé de mon avenir. Il faut que je discute avec mon président. Il y a du travail et je n’ai pas envie de tout mélanger.

Reims – Montpellier : 2-3

David Guion (entraîneur de Reims) Mon regret c'est de ne pas avoir atteint la mi-temps à 0-0. Montpellier marque sur sa seule occasion. Ensuite les garçons se sont libérés après la pause. J'ai beaucoup aimé leur réaction et c'était logique d'égaliser. Mais derrière, on a manqué de concentration et on prend ce but sur coup de pied arrêté... C'est le tournant du match car je pense qu'on aurait été capable d'aller gagner. Il reste une lueur d'espoir et je vais essayer de la transmettre aux joueurs. On va affronter deux des plus grands clubs français, Marseille et Lyon, et il faudra faire le casse du siècle. Frédéric Hantz (entraîneur de Montpellier) Le maintien était quasiment acquis la semaine dernière et là c'est officiel, donc c'est une grande satisfaction. On a fait le job. La saison a été difficile et je tiens à remercier mon staff qui m'a beaucoup aidé. Le club est toujours resté uni et la solidarité a fait la différence. Dans le jeu, on arrive matchs après matchs à mieux maîtriser les situations donc c'est positif. La fin de match a été débridée, heureusement qu'on marque rapidement après leur égalisation.

Lorient – Lille : 0-1

Sylvain Ripoll (entraîneur de Lorient) On n’existe pas beaucoup dans les trente derniers mètres, on manque d’agressivité offensivement. Il y a de la fatigue et de la lassitude. Mais il y en a partout. Il faut la gérer et aller au-delà, trouver cette flamme qui permet d’emballer le match grâce aux déplacements. On a la volonté de bien terminer le championnat mais nos contenus ne nous le permettent pas. Il reste deux matchs pour avoir l’envie de faire mal à l’adversaire. On n’a pas de mauvaises intentions mais ce n’est pas suffisant. Frédéric Antonetti (entraîneur de Lille) Je pense qu’on est rentré difficilement dans le match, notre troisième en une semaine. On a laissé beaucoup de forces en finale de Coupe de la Ligue contre le PSG et mercredi contre Angers. Ensuite, j’ai dit aux gars à la mi-temps qu’il serait dommage de laisser passer une occasion comme celle-là. Ils ont trouvé les ressources morales. Notre bonne entame de deuxième période nous a suffi pour marquer. Et on a résisté avec nos qualités. On n’a pas fait notre plus beau match mais nos qualités de combat sont toujours positives à observer. Objectivement, je ne pensais pas que nous serions capables de revenir à ce niveau quand j’ai repris l’équipe.

Troyes – Bordeaux : 2-4

Mohamed Bradja (entraîneur de Troyes) Ce match est le reflet de notre saison. C’est la copie conforme de bon nombre de nos matchs. Les chiffres ne sont pas bons au niveau des buts marqués ou pris, mais les situations offensives sont pourtant là. Il nous reste deux rencontres pour atteindre la barre des 20 points, on ne baisse pas les bras. Ulrich Ramé (entraîneur de Bordeaux) On avait deux objectifs : prendre trois points et créer du jeu. Dans ces deux domaines, mes joueurs ont répondu présent. Il y a eu c’est vrai certaines largesses défensives, on doit encore progresser dans ce domaine. Mais l’ensemble de l’effectif a su répondre présent. Le maintien est officiel, donc oui, la mission est remplie à 100%.

Lyon – Gazélec Ajaccio : 2-1

Thierry Laurey (entraîneur du Gazélec Ajaccio) C’est dommage d’avoir raté la première période. On voulait cadenasser en sachant qu’on allait avoir des opportunités plus le match allait avancer. On a eu des possibilités sur la deuxième période. Je vais me répéter, mais je ne pense pas que mon gardien ait fait un arrêt, et pourtant il prend deux buts. C’est ce qui nous manque, l’efficacité. On est en difficulté sur le résultat, mais pas sur la manière. Mais bon, on va s’accrocher, on ne va rien lâcher, et on se donne rendez-vous à la 38eme journée ! Samuel Umtiti (défenseur de Lyon) Une victoire est une victoire. Notre première mi-temps est moyenne même si on marque deux buts. On débute mal la deuxième période, mais on n’a pas lâché, on s’est battus et au final on a la victoire, c’est l’essentiel pour cette fin de saison. Début janvier, on s’était dit qu’on jouerait une finale contre Monaco. Ce sera le cas mais il faudra montrer un meilleur visage, parce que si on joue comme cela, ce sera compliqué. Sources : AFP, sites officiels des clubs, Canal+, beIN Sports
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant