Guingamp : Kerbrat regrette le premier but encaissé trop tôt

le
0

Christophe Kerbrat ne digère pas que Guingamp ait concédé l'ouverture du score dès la troisième minute à Lyon dimanche (5-1). Le début de la fin selon le défenseur guingampais, même s'il ne s'inquiète pas pour l'état d'esprit de son équipe.

Il y a des soirs comme ça où rien ne va. Guingamp en a fait l’expérience dimanche à Lyon en clôture de la 29eme journée de L1 (5-1). Une défaite sèche difficile à digérer pour Christophe Kerbrat, alors que l’En Avant lutte pour son maintien dans l’élite. « Tout était contraire, a souligné le défenseur breton au micro de Canal+ après la rencontre. On avait fait une grosse semaine pour réaliser l’exploit et on prend un but au bout de trois minutes qui fout en l’air tout le travail qu’on a fait. On a eu le mérite de revenir. On avait des ambitions, mais on prend un deuxième but dans la foulée, puis un troisième qui nous fait très mal. On a eu l’occasion de revenir à 3-2 en deuxième mi-temps, peut-être que ça aurait pu les faire douter. Mais on en a pris deux autres derrière. Il va falloir digérer et se remettre au travail dès demain. On a besoin de points et on reçoit Saint-Etienne samedi, ce sera un gros match à la maison. »

« Pas possible de gagner quand t’en prends cinq »

Pour ça, Guingamp pourra compter sur son état d’esprit, la valeur sûre selon Kerbrat. « C’est la force de notre groupe d’être soudé. Etre un gros bloc, c’est notre force. Il faut qu’on la retrouve et qu’on arrête de prendre des buts parce que ce n’est pas possible de gagner quand t’en prends cinq. » L’En Avant en est même à quinze buts encaissés sur ses quatre dernières sorties en L1. C’est bien trop pour un candidat à la relégation en fin de saison.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant