Guingamp : Gourvennec bascule déjà sur Kiev

le
0
Guingamp : Gourvennec bascule déjà sur Kiev
Guingamp : Gourvennec bascule déjà sur Kiev
Invaincu en championnat depuis le 18 janvier dernier, Guingamp a rechuté dimanche à l'occasion de la réception de Montpellier (2-0, 26eme journée de Ligue 1), mais Jocelyn Gourvennec, l'entraîneur breton, préfère aller de l'avant.

Jocelyn Gourvennec livre son analyse après la défaite concédée à domicile contre Montpellier (2-0, 26eme journée de Ligue 1), dimanche après-midi. Invaincus en championnat depuis le 18 janvier dernier, les coéquipiers de Claudio Beauvue ont rechuté, mais le technicien breton veut aller de l'avant. « Il aurait surtout fallu ne pas encaisser de but aussi tôt, a-t-il analysé dans des propos relayés par l'AFP. On s'est mis en difficulté tout de suite, au bout d'une minute trente. Revenir au score et faire le jeu sur un terrain pareil, c'est beaucoup plus difficile. Je crois néanmoins qu'au-delà de cette entame ratée, Montpellier a bien géré son match. C'est une victoire logique de leur part. On a quand même deux fois l'occasion de revenir à 2-1 et on a raté le coche sur des occases nettes. Nous avons raté ces tournants-là, les deux entames de chaque période, c'est pour cela que l'on n'a pas réussi à les faire douter. »

« On a une option, on a les cartes en main »

Mais les Guingampais n'ont pas le temps de cogiter car le match retour contre le Dynamo Kiev (16emes de finale de la Ligue Europa) arrive dès jeudi prochain. « Il faut que l'on se remobilise, on a un super challenge (ndlr : victoire 2-1 à l'aller). Il faut que l'on récupère bien. On a une option, on a les cartes en main. Ce sera dur pour nous. Ce sera dur pour eux aussi. Il faudra que l'on soit plein de sang-froid, plein de maîtrise. Que l'on soit bien organisés et que l'on fasse mal sur nos récupérations. Ils vont avoir le ballon parce que c'est leur style. Ils ont une grosse maîtrise. Il faudra que nous soyons bons défensivement et que l'on ait le peps et le dynamisme qui nous caractérise depuis longtemps. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant