Guingamp enfonce Nancy

le
0
Guingamp enfonce Nancy
Guingamp enfonce Nancy

Sans briller, ni forcément forcer, Guingamp est logiquement venu à bout d'une bien triste équipe de Nancy qui, pour ne rien arranger, a joué plus d'une heure en infériorité numérique. Du côté de la Lorraine, la situation se complique. Dangereusement.

Guingamp 1-0 Nancy

But : Privat (59e)

Les yeux dans le vide, Pablo Correa semble ailleurs. Difficile de savoir quelle émotion, entre la tristesse et la colère, est la plus visible sur son visage. Sur la pelouse, en tout cas, ce qui est criant, c'est que son équipe est aux fraises. On joue les derniers instants de cette rencontre entre Guingamp et Nancy et le tableau d'affichage est à l'avantage des Bretons. Le jeu aussi. De toute façon, l'entraineur nancéien le sait, son équipe ne mérite pas mieux. Sauf que les conséquences sont lourdes. Très lourdes, même, puisque Nancy n'en finit plus de s'enfoncer au classement. Ne reste plus qu'à savoir jusqu'où.

Diagne voit rouge


Quoi de mieux qu'un bon vieux Guingamp-Nancy à 19 h, sous la pluie, pour bien commencer son week-end ? Pas grand-chose, sûrement. C'est en tout cas ce qu'ont dû se dire la dizaine de milliers de supporters présents ce vendredi au Roudourou. Peu importe l'horaire et la météo, donc. Des gens courageux, quoi. Et du courage, justement, il en faut une bonne dose pour assister à ce début de rencontre entre les deux équipes. Si la pelouse est tout simplement splendide, difficile d'en dire autant du jeu proposé. Timides, les deux formations se livrent un duel sans saveur, très terne. Il faut attendre la treizième minute pour voir la première et seule frappe cadrée de cette première période. Signée Maouassa, cette tentative se révèle toutefois très inoffensive, pas vraiment de quoi faire frissonner Johnsson. Inoffensive, l'intervention de Diagne sur Briand peu avant la demi-heure de jeu, l'est en revanche beaucoup moins. Tellement qu'après une longue réflexion, Monsieur Miguelgorry décide de renvoyer le jeune défenseur aux vestiaires. Pour le spectacle, il faudra repasser.

Privat libère le Roudourou


Après avoir dominé stérilement le premier acte, l'EAG a bien l'intention de passer aux choses sérieuses dans cette partie. Plus entreprenants, les locaux ne tardent d'ailleurs

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant