Guingamp, en route vers les 16e

le
0
Guingamp, en route vers les 16e
Guingamp, en route vers les 16e

Face à une valeureuse équipe de Minsk, les hommes de Gourvennec ont fait le taf en s'imposant 2-0, confortant ainsi leur deuxième place du groupe K. La route vers les 16e de finale semble dégagée pour eux.

Guingamp - Dinamo Minsk
(2-0)

C. Beauvue (44'), C. Mandanne (86') pour Guingamp


Dans les grands matchs, les équipes comptent souvent sur leur grand joueur pour faire la différence. Claudio Beauvue, meilleur buteur guingampais en championnat, a compris que cette tâche reposait sur ses épaules, ce soir. Peu avant la mi-temps, alors que Mandanne, bien lancé dans la surface biélorusse, est repris au dernier moment par un défenseur adverse, Beauvue, évidemment, se jette pour venir ouvrir le score. Un but qui arrive au moment parfait, juste avant la mi-temps. En seconde période, Lössl, en stoppant un penalty, puis Mandanne, en inscrivant un second but, font également leur part du job. Contrat rempli pour Guingamp.
Stérile sauf Beauvue
Lorsqu'ils pénètrent sur la pelouse du Roudourou, les Guingampais savent qu'ils n'ont pas le choix : seule la victoire compte ce soir, sous peine de sévèrement se compliquer la tâche dans la course aux 16e de finale. Il y a quinze jours, les Bretons n'ont pas réussi à ramener mieux qu'un match nul de leur déplacement en Biélorussie, et quand on voit le début de ce match, on comprend mieux pourquoi : dominateurs, les Guingampais ne trouvent pourtant aucune solution. Une possession de balle, quelques situations chaudes, mais rien de vraiment concret. Les visiteurs, eux, tiennent le choc et balancent des frappes de loin quand ils en ont l'occasion. L'ombre du 0-0 du match aller plane alors sur la cité bretonne. Enfin, ça, c'était sans compter sur Beauvue. Une minute pile avant que M. Kuchin ne renvoie tout le monde au vestiaire, Mandanne se fait devancer dans la surface par un tacle de Politevich. Beauvue, bien attentif, surgit alors pour tromper Gutor. Guingamp mène, le Roudourou s'embrase.
Un poteau et un but pour Mandanne
Devant au score, on se dit alors que les Bretons vont se contenter de gérer cette avance décisive. Ouais, sauf qu'avec ce résultat, les Biélorusses sont définitivement éliminés. Du coup, ils se...










Guingamp - Dinamo Minsk
(2-0)

C. Beauvue (44'), C. Mandanne (86') pour Guingamp


Dans les grands matchs, les équipes comptent souvent sur leur grand joueur pour faire la différence. Claudio Beauvue, meilleur buteur guingampais en championnat, a compris que cette tâche reposait sur ses épaules, ce soir. Peu avant la mi-temps, alors que Mandanne, bien lancé dans la surface biélorusse, est repris au dernier moment par un défenseur adverse, Beauvue, évidemment, se jette pour venir ouvrir le score. Un but qui arrive au moment parfait, juste avant la mi-temps. En seconde période, Lössl, en stoppant un penalty, puis Mandanne, en inscrivant un second but, font également leur part du job. Contrat rempli pour Guingamp.
Stérile sauf Beauvue
Lorsqu'ils pénètrent sur la pelouse du Roudourou, les Guingampais savent qu'ils n'ont pas le choix : seule la victoire compte ce soir, sous peine de sévèrement se compliquer la tâche dans la course aux 16e de finale. Il y a quinze jours, les Bretons n'ont pas réussi à ramener mieux qu'un match nul de leur déplacement en Biélorussie, et quand on voit le début de ce match, on comprend mieux pourquoi : dominateurs, les Guingampais ne trouvent pourtant aucune solution. Une possession de balle, quelques situations chaudes, mais rien de vraiment concret. Les visiteurs, eux, tiennent le choc et balancent des frappes de loin quand ils en ont l'occasion. L'ombre du 0-0 du match aller plane alors sur la cité bretonne. Enfin, ça, c'était sans compter sur Beauvue. Une minute pile avant que M. Kuchin ne renvoie tout le monde au vestiaire, Mandanne se fait devancer dans la surface par un tacle de Politevich. Beauvue, bien attentif, surgit alors pour tromper Gutor. Guingamp mène, le Roudourou s'embrase.
Un poteau et un but pour Mandanne
Devant au score, on se dit alors que les Bretons vont se contenter de gérer cette avance décisive. Ouais, sauf qu'avec ce résultat, les Biélorusses sont définitivement éliminés. Du coup, ils se...









...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant