Guingamp arrache un point contre Bordeaux

le
0
Guingamp arrache un point contre Bordeaux
Guingamp arrache un point contre Bordeaux

Endormi pendant une grosse heure de jeu et menés au score, Guingamp a préservé son invincibilité au Rodourou grâce à un but dans le temps additionnel de Jimmy Briand (90+4). Jérémy Ménez a raté le penalty du break girondin un quart d'heure plus tôt.

En Avant de Guingamp 0-1 Girondins de Bordeaux

But : Briand (90e+4) pour Guingamp / Lewczuk (22e) pour les Girondins

À peine entré en jeu pour un corner guingampais, Sloan Privat oblige Prior à son premier arrêt du match. L'heure de jeu est passée, le match des Bretons peut commencer. Trop tard malheureusement pour l'En Avant ? Car depuis une heure, Guingamp s'est contenté d'une domination stérile, sans occasion franche, alors que Bordeaux a pris l'avantage sur une saute de concentration de la défense bretonne. Endormis par le rôti du dimanche midi, joueurs et public guingampais n'ont pas vu que Bordeaux avait jusque-là fait le strict minimum pour gagner. Mais poussés par le Roudourou, les Rouge et Noir ne cèdent jamais. Même quand il ne reste que quelques secondes de jeu…

La somnifère bordelais


Si Bordeaux démarre fort son match, en s'appuyant en particulier sur Sabaly côté droit dans le dos de la défense bretonne, la donne change après le quart d'heure de jeu et les premières percées de Lucas Deaux. Les Girondins sentent que le match ne va pas être si facile et que le jeu direct de l'En Avant peut être dangereux à tout moment. Si, sur ce coup-là, Lewczuk sauve les meubles et contre la tentative de Salibur, Bordeaux change de tactique. Plus que la maîtrise et la pression sur le but de Johnsson, il s'agit plutôt d'endormir l'adversaire. Guingamp pense alors avoir la main... et Bordeaux réplique d'un cinglant coup franc déposé sur la tête renversée de Lewczuk. Bordeaux mène au score mais sa défense paraît friable, régulièrement débordée par la simplicité du jeu direct guingampais. Même Prior n'est pas très rassurant dans ses premières sorties aériennes, sans concéder pour autant d'occasions. L'EAG ne semble pas loin mais encore incapable de faire ce qu'il faut pour marquer.

Privat de sommeil


Sankoh tacle M. Chapron et le match peut reprendre avec de l'envie pour l'EAG, mais pas de changement véritable dans le rythme

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant