Guinée-Swaziland (1-2)

le , mis à jour à 22:20
0
Guinée-Swaziland (1-2)
Guinée-Swaziland (1-2)

Le Swaziland a créé la première grosse surprise des éliminatoires de la CAN 2017 en venant à bout de la Guinée (2-1), vendredi soir à Casablanca. Luis Fernandez entame son mandat à la tête du Syli national de la pire des manières.

Pour une surprise, c'est une grosse surprise ! Pour la première journée des éliminatoires du groupe A, le Swaziland, 162eme au classement FIFA, a battu la Guinée, quart-finaliste de la dernière CAN (2-1), vendredi soir au stade Mohammed V de Casablanca. Comme un signe, la première frappe cadrée du match était pour les Swazilandais, Ndzimandze trouvant les gants de Youssouf Touré (1ere). Si Naby Keita répliquait (7eme), les hommes de Luis Fernandez avaient du mal à poser leur jeu. Sans complexe, Tony Tsabedze, bien servi par Kumphoh ouvrait le score au milieu d'une défense apathique (11eme, 0-1). Sur une récupération haute, Yattara s'avançait mais dévissait complètement sa frappe (22eme). Parfaitement décalé par Lass, l'attaquant de l'OL, seul aux 6 mètres, ne cadrait pas ! Le Syli poussait, de façon désordonnée, et son modeste adversaire conservait sans trembler sonn avantage jusqu'à la pause. Pire pour la Guinée, Ksumalo aurait ou lober Touré, avancé, mais le gardien évitait le but gag d'une manchette (26eme).

Le doublé de Tsabedze

Au retour des vestiaires, les joueurs d'Afrique australe subissaient les assauts du Syli national. Ces derniers étaient récompensés quand Kamano trompait la vigilance de Dlamini (68eme, 1-1). Mais cette Guinée-là n'avait de certitude ni en défense ni en attaque. Il lui avait fallu beaucoup de temps pour égaliser, il ne lui faudra que quelques miutes pour se remettre en difficulté. Ksumalo voyait Touré repousser sa tentative (73eme), mais le portier de l'AS Kaloum ne pouvait que s'incliner quand ce même Ksumalo mystifait Camara et décalait avec une facilité insolente Tony Tsabedze, qui y allait de son doublé (83eme, 1-2). Privé de plusieurs cadres et contraint de recevoir au Maroc, cause Ebola (mais il était prévenu), Luis Fernandez commence de la pire des manières ces éliminatoires de la CAN 2017. Le Swaziland s'empare de la tête de ce groupe A, en attendant la rencontre de samedi entre le Malawi et le Zimbabwe.

P.J (Rédaction Football365/FootSud)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant