Guinée--La réélection d'Alpha Condé validée

le
0

CONAKRY, 31 octobre (Reuters) - La Cour constitutionnelle guinéenne a validé samedi la réélection du président Alpha Condé pour un deuxième mandat de cinq ans, près de trois semaines après le scrutin. Les résultats ont été officialisés le 17 octobre, mais plusieurs candidats d'opposition les ont contestés devant la haute juridiction. "La Cour constitutionnelle déclare Monsieur Alpha Condé, candidat présenté par le RPG Arc en Ciel, avec 57,84%, élu président de la République pour la mandature allant du 21 décembre 2015 au 21 décembre 2020", a dit Kelefa Sall, qui préside la juridiction. Cellou Dalein Diallo, arrivé deuxième du scrutin avec 31% des voix, avait prévenu lors de l'officialisation des résultats qu'il ne les reconnaîtrait pas, invoquant de nombreux cas de fraudes et de manipulations. Il n'a cependant pas déposé de recours contre les résultats. "Nous étions convaincus que quelles que soient les preuves que nous étalerons, la Cour constitutionnelle n'allait pas les prendre en compte et c'est pourquoi nous avons refusé de déposer un recours", a déclaré Fodé Oussou Fofana un des vice-présidents de l'UFDG, le parti de l'opposant de Cellou Dalein Diallo. (Saliou Samb avec Joe Bavier,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant