Guideur de convoi, une reconversion en vue pour les gendarmes retraités

le
0
Les sociétés privées qui seront chargées d'escorter les convois exceptionnels se tournent vers d'anciens policiers et gendarmes, dispensés de formation obligatoire.

Jean-Paul Filotto est un ancien policier qui a exercé au sein de diverses CRS. Depuis le 2 novembre dernier, il aurait dû couler des jours tranquilles en tant que retraité. Mais à l'instar d'autres collègues ou d'anciens gendarmes, il s'est mis sur les rangs pour devenir «guideur de convoi», nom donné à ce nouveau métier. Cette mission qu'il n'a cessé d'assurer durant trente-quatre ans dans le public, il la poursuit désormais dans le privé, au sein de France Guidage. Créée depuis le 18 juillet, cette structure fait partie des quelques nouvelles entreprises qui ont récemment vu le jour pour remplacer les forces de l'ordre. À compter du 1er novembre, ces dernières ne participeront plus aux escortes de convois exceptionnels. Gérant de France Guidage, Jean-Luc Lecomte parie sur cette nouvelle activité. «J'avais des économies et j'ai décidé d'investir dans des locaux et de développer ce service», explique cet ancien chef d'entreprise.

Pour le recrutement, ce der

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant