Gueye, le phare discret d'Everton

le
0
Gueye, le phare discret d'Everton
Gueye, le phare discret d'Everton

Derrière Lukaku, Barkley, Bolasie ou encore Jagielka, il est le garant de l'équilibre d'Everton. Arrivé sur la pointe des pieds chez les Toffees, Idrissa Gueye est l'une des grandes attractions de la Premier League en ce début d'exercice. Une mise en lumière légitime autant qu'un soulagement pour le Sénégalais, après avoir vécu les affres de la relégation avec Aston Villa la saison dernière.

C'est peut-être l'un des passe-temps favori dans le football moderne. Un jeu risqué, hasardeux, qui n'empêche pas les plus téméraires de s'aventurer. Comparer encore et encore ceux qui parviennent à appréhender la lumière. Il n'aura fallu que sept journées de Premier League pour qu'Idrissa Gueye ne l'apprenne à ses dépens. Auteur d'un début de saison tonitruant avec Everton, l'international sénégalais (30 sélections), s'est déjà vu affubler outre-Manche du surnom de "nouveau N'Golo Kanté". Celui-là même qui, par ses inusables courses et son énergie inépuisable, a été l'un des grands bonshommes du titre historique remporté par Leicester la saison dernière avant de franchir une nouvelle étape en rejoignant Chelsea.


"J'ai entendu parler de ça plusieurs fois, mais je ne pense pas qu'il y ait de véritable comparaison entre moi et N'Golo, confiait-il fin septembre, un brin gêné. Il est ce qu'il est et je suis un autre joueur, mais je peux comprendre pourquoi les gens le prennent en exemple et disent ça." Pourtant, le milieu de terrain s'est lui aussi construit à travers des modèles auprès desquels il a puisé sa propre inspiration : "Quand j'étais plus jeune, je regardais beaucoup David Beckham. J'avais l'habitude de le voir jouer souvent, dès que je pouvais. Mais quand j'ai commencé à évoluer à une position plus défensive, je me suis mis à regarder Lassana Diarra. C'est le joueur que j'essaye d'imiter". À vingt-sept ans, Idrissa Gueye a-t-il toutefois l'étoffe pour marcher sur les pas de son illustre aîné ?

Les mirages d'Aston Villa


Les premiers émois du parcours du milieu de terrain sont désormais connus. Révélé à l'institut Diambars, créé à soixante-dix kilomètres au sud de Dakar par les anciens joueurs Vieira, Lama et Adjovi-Boco et dont la devise est de "faire du foot passion un moteur pour l'éducation", Gueye a ensuite été façonné au LOSC. Mais il a fallu attendre la seconde partie de la saison 2012-2013 pour le voir prendre son élan. Devenu un titulaire indiscutable dans les rangs des Dogues, le joueur se distingue progressivement comme l'un des meilleurs milieux défensifs de Ligue 1…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant