Guerre familiale autour d'un maître de la peinture

le
0
Le fils de Zao Wou-Ki s'inquiète de son exil en Suisse. Le parquet de Paris a ouvert une enquête.

Son histoire ressemble tristement à celle d'une autre célèbre milliardaire. Comme Liliane Bettencourt et sa fille, le peintre Zao Wou-Ki, se trouve à l'orée de sa vie en guerre ouverte avec son fils. De la même façon, la bataille s'est engagée sur le terrain judiciaire. Lundi, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire confiée à la BRDA (Brigade de répression de la délinquance astucieuse) à la suite de la plainte pour abus de faiblesse déposée le 30 mai dernier par le fils du maître. Richesse, vieillesse et maladie: les principaux ingrédients de la guerre familiale sont réunis.

C'est le déménagement en Suisse de Zao Wou-Ki, orchestré à l'automne dernier, qui a mis le feu aux poudres. Comment l'artiste qui a été naturalisé par Malraux, célébré par Dominique de Villepin, décoré par Chirac a-t-il pu décider de cet exil transalpin? s'interroge alors son fils.

Françoise Marquet, ancienne conservatrice des musées, troisième épouse du peintre mon

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant