Guerre en Ukraine : un rapport d'opposants russes accuse l'Armée rouge

le
4
Guerre en Ukraine : un rapport d'opposants russes accuse l'Armée rouge
Guerre en Ukraine : un rapport d'opposants russes accuse l'Armée rouge

Un rapport accusateur. Les proches de l'opposant russe Boris Nemtsov, assassiné en février à Moscou (Russie), ont présenté ce mardi dans un rapport des «preuves exhaustives», selon eux, de l'ingérence militaire russe en Ukraine, une présence que Moscou, la capitale russe, a toujours démentie.

Dans un rapport de 64 pages, intitulé «Poutine. La guerre», notamment rédigé à partir du travail d'enquête réalisé par Boris Nemtsov avant de mourir, les auteurs, comme l'opposant Ilia Iachine, ont compilé des témoignages et des preuves de l'implication de l'Armée rouge, l'armée russe, dans le conflit qui oppose séparatistes prorusses et forces ukrainiennes pro-occidentales.

200 soldats russes seraient morts en Ukraine

Selon Ilia Iachine, les troupes russes ont pour la première fois «franchi en masse» la frontière ukrainienne en août 2014. Une deuxième vague aurait pénétré sur le sol d'Ukraine au début de l'année. Au total, 200 soldats russes seraient morts lors de ces deux phases de combats.

«Toutes les réussites militaires clés des séparatistes ont été réalisées par des unités de l'armée russe», a affirmé Ilia Iachine, qui admet néanmoins que tous les éléments du rapport ont été rassemblés à partir de la Russie, sans enquête sur place en Ukraine. «Ni Poutine ni ses généraux n'ont le courage d'admettre l'agression militaire contre l'Ukraine. Des mensonges lâches et hypocrites sont présentés comme de la grande sagesse politique», a-t-il lancé.

Poutine, «le président qui a fait des Russes et des Ukrainiens des ennemis»

L'agence Reuters assure que les militaires russes présents en Ukraine sont contraints par Moscou de quitter l'Armée rouge avant de se rendre au front. Formellement, la Russie peut donc affirmer que seuls des «volontaires» combattent. Le silence de certaines familles de soldats décédés dans les combats aurait été acheté à coups de millions de roubles, 1 rouble valant ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 le mardi 12 mai 2015 à 17:24

    Laissons vivre la Russie / Laissons-la vivre sa vie / Loin du jaloux au-delà des mers / Qui veut régenter l'Univers (Les Brigandes - 2015)

  • delapor4 le mardi 12 mai 2015 à 17:23

    Son heure de gloire est à venir / Son jardin doit encore fleurir / Dans la force et la beauté / La grâce lui est accordée

  • delapor4 le mardi 12 mai 2015 à 17:22

    Laissez vivre la Russie / Laissez-la vivre sa vie / Qu'elle chante enfin selon sa foi / Et marche selon son droit

  • delapor4 le mardi 12 mai 2015 à 17:21

    Il faut leur retirer leurs cartes de presse ces "journalistes" qui croient que "l'Armée rouge" est l'armée de la Russie.